Accueil > Grossesse > Les maux de la grossesse > Sommeil, insomnies et grossesse



Sommeil, insomnies et grossesse

Bien se reposer c’est primordial... surtout quand on est enceinte... Mais parfois, le sommeil peut être perturbé. Eh oui, votre cas n’est pas isolé : environ 75% des dames peinent à trouver leur sommeil et souffrent d’insomnies durant leur grossesse. Mais alors, quelles sont les causes de ce désagrément ? Bebetou vous informe..

Les causes des troubles du sommeil au fil des mois

JPEG - 25 ko
Les troubles du sommeil durant la grossesse

Depuis que vous êtes enceinte, vous appréhendez chaque soir le moment d’aller vous coucher car vous ne parvenez plus à dormir. Comme beaucoup d’autres futures mères, vous connaissez les fameuses insomnies de la grossesse !

Sachez qu’il est possible de limiter les troubles du sommeil, toutefois, il est important que vous puissiez en comprendre les raisons.

Pour commencer, il faut savoir que les causes de ce désagrément sont assez complexes à expliquer puisqu’elles dépendent en réalité de l’avancée de la grossesse de la future maman. On peut en effet découper la grossesse en trois périodes qui correspondent à l’évolution psychologique que chaque trimestre implique.

Ainsi, ces problèmes de sommeil évoluent au rythme des trimestres, des mois, des semaines... Ne l’oubliez pas : à chaque trimestre suffit sa peine !

Le premier trimestre

>> 1er mois de grossesse <<
>> 2ème mois de grossesse <<
>> 3ème mois de grossesse <<

La grossesse c’est un raz-de-marée hormonal qui provoque un certains nombre de bouleversements à l’origine des fameux maux de la grossesse. Ces changements importants du 1er trimestre jouent un rôle dans vos problèmes de sommeil. Les désagréments à l’origine de vos insomnies sont :

- les envies fréquentes d’uriner : votre sommeil est perturbé plusieurs fois par nuit, ce qui vous rend encore plus fatiguée, voire épuisée durant la journée qui suit !
- les crampes : elles sont principalement liées aux problèmes de circulation sanguine et sont situées dans les jambes.
- vous rencontrez des difficultés à trouver la position adéquate pour dormir
- les nausées
- les remontées gastriques et les brûlures d’estomac
- les maux de dos
- le manque d’activité physique : pratiquer une activité physique douce durant la grossesse confère de nombreux bienfaits ! C’est promis !
- l’hypertension artérielle
- la fatigue
- les angoisses et les peurs

Revenons un instant sur le problème de fatigue commun à toutes les femmes enceintes. Jusqu’à la 12ème semaine de grossesse, la future maman est saisie d’une envie irrépréhensible de dormir. Elle ressent le besoin de dormir et de se reposer et ne peut maîtriser son hypersomnie ! La cause de ce symptôme inévitable est hormonale, elle est dû à l’élévation importante du taux de progestérone, une hormone qui agit comme un somnifère naturel.

Durant la journée, comme vous êtes fatiguée, vous faites des petites siestes qui ont pour conséquence de dérégler votre rythme de sommeil. Résultat : le soir en vous couchant, vous ne parvenez plus à vous endormir car durant la journée, vous vous êtes déjà bien reposée ! Ne boudez pas pour autant les siestes de la journée car elles sont importantes puisque votre corps les réclame ! Essayez donc de dormir une vingtaine de minutes pour récupérer... sans trop exagérer ! Le tout c’est de trouver le bon équilibre.

L’anxiété : la principale fautive !

En plus des différents petits maux à l’origine de vos insomnies, ajoutez le principal facteur de tous ces troubles du sommeil : l’anxiété ! La grossesse est une période merveilleuse, mais elle implique de profonds bouleversements : une source de questionnements pour la future mère qui ne parvient pas à maîtriser ses angoisses totalement légitimes.

Jusqu’au 3ème mois de grossesse, la peur de l’inconnu guette chacune d’entre nous... Et face à l’inconnu qui nous attend, nous peinons à rester calme, sereine et rationnelle. Ce sont ces peurs souvent liées à notre passé et à notre enfance qui vont influer sur la qualité de nos nuits.

Différentes interrogations peuvent être à l’origine d’angoisses obsessionnelles : "Mon enfant sera-t-il normal ?" ; "Va-t-il être beau ?"...

L’environnement psychologique qui entoure la femme enceinte joue également un rôle déterminant d’un point de vue émotif et psychique : le bébé n’était pas voulu, la maman a peur de ne pas être à la hauteur, la grossesse se déroule mal médicalement parlant, les futurs parents ne s’entendent plus et se disputent...

Pour faire simple, ce sont tous ces questionnements et toutes ces angoisses qui influent sur la qualité et la quantité de votre sommeil mais aussi sur l’évolution de votre grossesse ainsi que sur le déroulement de l’accouchement ! Alors, vivez ZEN et calmez vos craintes en mettant des mots sur les causes de votre mal être.!

Le deuxième trimestre

Le 2ème trimestre, quant à lui, est souvent marqué par une période d’accalmie en tous points de vue : plus de problèmes de sommeil, plus de nausées, le ventre s’arrondit, vos cheveux sont brillants, vous commencez à sentir bébé bouger... bref, la 13ème semaine marque généralement un grand tournant : vous rayonnez et tout le monde le constate !

Les 4ème, 5ème et 6ème mois de grossesse sont connus pour être la période la plus épanouissante pour la femme enceinte, alors profitez-en !

Le troisième trimestre

>> 7ème mois de grossesse
>> 8ème mois de grossesse
>> 9ème mois de grossesse

La fréquences des insomnies peut aussi varier en fonction des femmes et de leur caractère, de leur âge et du contexte de leur grossesse (déroulement sur le plan médical, vécu personnel du fait d’attendre un bébé...).

L’anxiété est sans aucun doute l’un des facteurs principaux des troubles du sommeil et est surtout présente durant les trois premiers mois de grossesse et les trois derniers.

Mais gare au 3ème trimestre où le tableau peut se noircir ! Eh oui ! A partir du 7ème mois, différents désagréments reviennent au galop, histoire de finir en beauté ! Les semaines précédant l’accouchement sont souvent ponctuées d’insomnies, de cauchemars et des fameuses angoisses du 3ème trimestre.

C’est en effet à partir de la 25ème semaine de grossesse que le sommeil chez la femme enceinte se dégrade à nouveau pour plusieurs raisons très simples :

- les mouvements du foetus : ils deviennent de plus en plus vigoureux et surviennent généralement lorsque vous vous couchez le soir ou durant la nuit quand tout est calme ! Tient tient... est-ce le moyen trouvé par bébé pour vous habituez aux nuits mouvementées ?
- le ventre proéminent vous empêche de trouver une position adéquate pour dormir
- les remontées acides provoquées par le poids de l’abdomen
- les problèmes de respiration liés au diaphragme qui est comprimé par l’utérus
- les cauchemars causés par vos craintes face à l’inconnu
- les maux de dos : votre colonne se modifie pour contrebalancer le poids de l’utérus
- envies fréquentes d’uriner : elles reviennent en force en raison de l’utérus qui a considérablement grossit et qui appuie inévitablement sur votre pauvre vessie !
- les crampes : elles peuvent être très douloureuses. Elles surviennent généralement la nuit et se situent dans les jambes.
- Les angoisses du 3ème trimestre de grossesse

On constate ainsi que les insomnies sont en partie liées aux différents maux de la grossesse et aux craintes qu’elles génèrent... Le tout c’est de mettre le doigt sur la cause de ce désagrément pour enfin trouver la solution !

Sachez enfin que les troubles du sommeil se dissipent naturellement après la naissance de bébé. Pour certaines femmes, ce problème persiste au delà de l’accouchement puisqu’elles associent leurs troubles du sommeil au bébé (angoisses de ne pas être une bonne mère, sentiment d’être débordée, pleurs nocturnes ou diurnes de l’enfant...) plutôt qu’à la grossesse.

Si vous sujette à ce fléau si répandu parmi nos futures mamans, sachez que vous pouvez y remédier ! Pour connaître les petites astuces, consultez notre article : Grossesse : Lutter contre l’insomnie !

Voir également :
- Fatigue extrême : signe de grossesse ?




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 commentaire

  • Marijo 23 février 2015

    Je suis au 9ème mois et j’ai des insomnies toutes les nuits pratiquement. Je ne trouve pas la position pour dormir.