Accueil > Bébé est là > Bébé pleure la nuit > Bébé pleure la nuit : que faire ?



Bébé pleure la nuit : que faire ?

JPEG - 11.8 ko

Votre bébé se réveille plusieurs fois par nuit en pleurant, vous êtes épuisés… Les mois se succèdent et votre enfant ne distingue toujours pas le jour et la nuit. Pour beaucoup de parents les pleurs nocturnes du bébé sont une source de fatigue et de stress. Alors que faire lorsque bébé pleure la nuit ? Pourquoi se réveille t-il si souvent ? Faut-il le laisser pleurer ?

Bébé ne fait pas ses nuits : surtout pas de panique !

Durant les premiers mois qui suivent l’accouchement la plupart des nourrissons se réveillent plusieurs fois par nuit. Ne laissez pas l’inquiétude vous ronger, votre bébé est tout a fait normal. Pour un nourrisson, pleurer est le seul moyen pour communiquer avec ceux qui l’entourent. Tous les bébés pleurent et comment l’ont souligné certaines études médicales les cris du nourrisson stimulent le processus de lactation pour les mamans qui allaitent. Ces pleurs témoignent également d’une bonne vitalité. Pour un bébé, pleurer est donc un acte naturel mais c’est aussi un message qu’il convient de décrypter ! Et c’est là le plus difficile…

Pourquoi bébé pleure la nuit ?

Les causes sont multiples ! Voici un petit listing (non exhaustif) des raisons qui peuvent expliquer les pleurs nocturnes du nourrisson :

- La faim : lorsque votre bébé se met à pleurer au beau milieu de la nuit cela veut peut-être dire qu’il a faim. Dans ce cas une tétée ou un petit biberon suffiront pour calmer votre enfant qui retrouvera très rapidement le sommeil. En général à partir de deux mois les nourrissons ne réclament plus ce repas nocturne !

- La peur : les « terreurs nocturnes » se manifestent chez le bébé par des cris. Il s’énerve et s’agite. Une petite veilleuse dans la chambre de l’enfant peut le rassurer et calmer ses peurs.

- Les cauchemars : eh oui, les bébé aussi peuvent faire des cauchemars ! Ils se réveillent alors en hurlant. Il faut alors les rassurer et les consoler.

- La chaleur : durant l’hiver beaucoup de parents ont peur du froid et ils ont tendance à surchauffer la pièce ! Pour un bébé la température idéale se situe entre 18 et 20 °C maximum. En été lorsque le mercure atteint des sommets il est important de surveiller le thermomètre. N’hésitez pas à ouvrir les fenêtres, vous pouvez également utiliser des ventilateurs ou un système de climatisation.

- La couche est sale ! Lorsque la couche est sur le point de déborder, votre bébé vous fait passer le message en criant ! Certains bébés ne supportent pas la sensation d’humidité.

- Besoin de faire un petit rot ? Si votre bébé pleure en début de nuit de façon inhabituelle cela veut peut-être dire qu’il ne parvient pas à évacuer l’air avalé lors de la dernière tétée. Prenez-le dans vos bras et aidez le à faire son rot. Certaines positions facilitent le rot.

- Digestion difficile : les maux de ventre souvent liés à une digestion laborieuse perturbent le sommeil du bébé. Sachez qu’il existe un sirop très efficace et recommandé par de nombreux pédiatres : le calmosine. Ce sirop améliore le transit, élimine les coliques et garantit des nuits plus calmes pour bébé…

- Poussée dentaire : lorsque bébé fait ses dents, la douleur peut lé réveiller plusieurs fois dans la nuit.

Que faut-il faire quand bébé pleure la nuit ?

Nous avons déjà évoqué certains gestes tout simples qui favorisent le sommeil des bébés. Voici un résumé des principaux points à respecter :

- S’approcher du lit tout doucement… Une apparition trop brusque pourrait l’apeurer !

- Vérifier la température de la chambre : la pièce ne doit pas être surchauffée

- Assurez-vous qu’il n’a pas de fièvre

- Lui donner une tétée ou un biberon si les pleurs semblent être liés à la faim.

- Le rassurer, lui parler, lui chanter une petite berceuse… Vous devez à tout prix le rassurer…

- Si les pleurs persistent prenez le dans vos bras et bercez le quelques instants mais reposez le assez vite dans son lit.

Peut-on laisser bébé pleurer ?

Votre bébé a mangé, il a fait son rôt, sa couche est propre et toutes les conditions semblent réunies pour un grand dodo et pourtant… il pleure. Parfois un bébé peut pleurer de fatigue… Laissez-le pleurer une quinzaine de minutes et il finira peut-être par s’endormir profondément ! Avec le temps, vous parviendrez à distinguer les différents types de pleurs : les pleurs liés à la faim, aux douleurs, aux angoisses, à la fatigue et vous pourrez agir en conséquence.

A ne surtout pas faire !

Lorsque bébé pleure ne vous précipitez pas dans la chambre pour le prendre dans vos bras. Dans un premier temps assurez-vous que tout va bien. Souvent les bébés poussent des petits cris ou gémissements tout en dormant et il est inutile de les réveiller en les prenant dans vos bras. Vous devez à tout prix rester calme : si vous êtes angoissé ou « sur les nerfs » votre bébé va le ressentir ce qui risque d’accentuer ses pleurs.

Faut-il contacter un médecin ?

Si votre bébé pleure continuellement et que rien ne semble le calmer, n’hésitez pas à contacter votre pédiatre ou votre médecin. Ils pourront peut-être diagnostiquer l’origine de ces pleurs et sauront vous conseiller.




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire