Accueil > Bébé est là > Dormir avec bébé > Le cododo est-il dangereux ?



Le cododo est-il dangereux ?

Le cododo : Pour ou contre ?

Dormir avec bébé dans le même lit : une pratique aujourd’hui considérée comme dangereuse et vivement déconseillée par la plupart des spécialistes. Pourtant en France pas moins de 30 % des parents pratiquent le « cododo » de façon régulière ou ponctuelle. Alors que pensez du cododo ? Présente-il vraiment un risque pour votre bébé ? Quelles sont les conditions à respecter pour limiter les risques d’accidents ? Bebetou a décidé de mener l’enquête…

Pourquoi certains parents préfèrent-ils dormir avec bébé ?

JPEG - 19.7 ko
Le cododo : pratique dangereuse ou non ?

La présence du nourrisson dans la chambre parentale est considérée par certains comme un gage de sécurité. La maman qui dort près de son bébé est rassurée, elle surveille sa respiration, elle détecte un éventuel début de fièvre, elle peut intervenir très rapidement en cas de problème. Le bébé s’endort plus vite, libéré des ses angoisses et rassuré par la présence de ses parents. Quelques mots rassurants, une petite caresse et votre enfant rejoint le pays des rêves… Plusieurs mamans considèrent que le cododo permet de faire perdurer le lien très fort qui les unissait à leur bébé durant la grossesse. Certaines études ont également prouvé que la présence du bébé dans la même pièce que la maman durant la nuit permet de stimuler la lactation. Pour les femmes qui allaitent il s’agit donc d’un avantage non négligeable, d’autant plus que cette proximité favorise l’allaitement à la demande. Pratique et rassurant le cododo continue de séduire de nombreux parents, même si peu en parle ouvertement. Alors pourquoi autant de pédiatres, pédopsychiatres et autres spécialistes s’insurgent t-il de façon quasi unanime contre cette pratique ?

Quels sont les risques du cododo ?

En 2000, des chercheurs américains ont publié plusieurs rapports incriminant la pratique du « cosleeping ». Une vaste campagne de sensibilisation a été menée dans tout le pays afin de sensibiliser les parents sur les dangers du sommeil partagé. En dormant dans le même lit que ses parents le bébé peut se retrouver très vite en situation de danger :

- Chute du lit : le nourrisson peut glisser du lit et tomber à même le sol. Une telle chute peut provoquer de multiples fractures.

- Durant leur sommeil, les parents ne contrôlent pas leurs mouvements et peuvent blesser leur bébé sans même sans rendre compte (écrasement).

- Asphyxie et suffocation : les risques d’asphyxie et de difficultés respiratoires sont multipliés par 10 lorsqu’un nourrisson dort dans le même lit que ses parents. Il peut très vite se retrouver coincé sous une couette, une couverture ou contre un bord du lit.

- Mort subite du nourrisson (MSN) : certaines études ont mis en évidence un risque accru de MSN dans le cadre du cododo : 25 % des décès seraient directement liés à la présence du nourrisson dans le lit parental. Il convient toutefois de nuancer ces chiffres car d’autres études avancent des résultats divergents et établissent des conclusions opposées ! En France durant les 10 dernières années, 9 nourrissons sont morts de façon accidentelle dans le lit de leur parent.

- Certains psychanalystes estiment que pour un bébé qui a pris l’habitude de dormir avec ses parents, dormir seul peut devenir plus tard une expérience traumatisante. L’enfant se sent abandonné, il est à la fois apeuré et angoissé. Il serait donc préférable d’habituer un bébé à dormir seul dans son lit.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Si vous dormez avec votre bébé, sachez qu’il faut respecter un certain nombre de consignes de sécurité :

- Il est préférable de dormir sur un matelas à même le sol afin d’éviter tout risque de chute.

- Le bébé doit être placé en haut du lit dans une turbulette (lit d’ange) et non pas sous les couvertures et la couette, afin d’éviter tout risque d’asphyxie. - La solution idéale consiste à placer un petit lit de bébé contre le lit des parents et au même niveau. Vous pouvez ainsi profiter de tous les avantages du cododo (pratique, reposant, rassurant, réconfortant…) tout en écartant les principaux risques d’accident.

- Pas de chien, ni de chat, ni tout autre animal dans la chambre (encore moins dans le lit !)

Dans certains cas, il est impératif de proscrire le cododo :

- si vous ou votre conjoint a un sommeil très lourd

- si la personne qui dort aux cotés de l’enfant est obèse

- si vous prenez des médicaments pour dormir

- si vous fumez

- si vous souffrez d’alcoolisme

- si vous prenez de la drogue

Vous l’aurez compris, il est difficile d’avoir un avis tranché sur la question. Certains « diabolisent » le cododo, et d’autres au contraire vantent les mérites de cette pratique. Différentes théories s’affrontent et personne ne semble d’accord. A vous de choisir la solution qui vous semble la plus appropriée pour garantir le bien-être de bébé. Si vous optez pour un dodo à trois, n’oubliez surtout pas de prendre un maximum de précautions afin d’éviter tout accident.

Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à laissez un commentaire pour nous faire-part de votre propre expérience ! Pour ou contre, vous avez la parole !




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

3 commentaires

  • sab 7 avril 2013

    bonjours à tout le monde,je suis tombée par hasard sur cet article trés interessant et qui peut paraître derangeant pour certains.Pour ma part j’ai dormis avec mon fils né en 2007 et ce jusq’à ses 3 ans,ma fille née en 2004 n’a pas eu le même traitement,elle avait son lit prés du notre dans notre chambre et actuellement ma fille née en novembre 2012 dors toujours avec nous,il n’y a eu aucun accident jusqu’à present,et moi ça me rassure de les avoir prés de moi car comme mes deux enfants convulsait donc y avait pas d’autre choix que ça.Je penses que ça rassure aussi l’enfant,en tout cas,j’y trouves beaucoup de côté positifs

  • Luisia 28 mars 2014

    Ma petite Luna dort avec nous dans un berceau cododo à côté du lit, c’est un vrai bonheur et d’une facilité incontestable pour l’allaitement maternel.

    Le matin, lorsque Papa part travailler, elle est carrément a côté de moi sur le lit, je le fait uniquement quand on est à 2 car Papa a un sommeil trop profond. .. il lui arrive même de m’écraser moi. .. donc pas de cododo pour lui.

    En respectant quelques règles de sécurités simples, il n’y a pas de risques.

  • Flora 28 mars 2014

    Bonjour Luisia,

    merci pour votre commentaire ! J’apprécie particulièrement ce genre de message : mesuré et nuancé :)

    Vous profitez pleinement des avantages du cododo en écartant tous les risques grâce à quelques petites règles simples, c’est super ! Merci pour votre témoignage et les conseils apportés, je suis certaine que d’autres mamans s’en serviront.

    Un grand BRAVO à vous pour l’allaitement ! Continuez... le plus possible sera le mieux :)

    Profitez bien de votre petite Luna... ça passe si vite !
    Amicalement
    Flora