Accueil > Grossesse > Signes et symptômes > Hypersalivation : signe de grossesse ?



Hypersalivation : signe de grossesse ?

Hypersalivation : Un signe de grossesse fiable ? Il faut savoir que la moitié des femmes enceintes présentent des signes précoces qui témoignent de leur état de grossesse ! Certaines femmes ne sont sujettes à aucun des symptômes de la grossesse... Mais pour d’autres, le corps ravagé par les fluctuations hormonales "parle" de manière très explicite en envoyant des signaux qui ne passent généralement pas inaperçus. L’hypersalivation est l’un des nombreux symptômes caractéristiques de la grossesse. Explications.

Je salive beaucoup : suis-je enceinte ?

L’hypersalivation également appelée ptyalisme, fait partie des signes sympathiques de la grossesse ! Ce petit désagrément apparaît principalement lors du premier trimestre et disparaît au cours du 4ème mois. Comme vous le savez, nous sommes toutes différentes les unes des autres : pour certaines malchanceuses, l’hypersalivation s’installe durant toute la durée de la grossesse et disparaît seulement après l’accouchement. Courage !

Ptyalisme : signe de grossesse ?Pour une grossesse sur deux, le corps envoie des signes très clairs qui témoignent d’une grossesse. Il suffit parfois d’être à l’écoute pour réaliser que l’on va devenir maman !

L’hypersalivation est l’un de ces symptômes précoces, pour autant, les causes exactes du ptyalisme demeurent assez floues au sein de la communauté scientifique.

Les sécrétions abondantes de salive se traduisent par une stimulation des glandes salivaires, ce qui oblige les femmes à cracher très souvent. Élégant... mais nécessaire lorsqu’on souffre d’hypersalivation !

Les causes du ptyalisme peuvent être diverses, il est donc difficile d’émettre une seule et même hypothèse fiable et d’en faire un vérité générale qui s’applique à toutes les femmes.

>>> Les hormones :

- Hypersalivation et brûlures d’estomac :
Il existe un lien assez étroit entre hypersalivation et brûlures d’estomac. Ces dernières peuvent apparaître dès le 1er mois de grossesse. Elles sont provoquées par l’augmentation du taux de progestérone. En effet, 2 semaines seulement après la fécondation, l’oeuf s’implante dans la paroi utérine : il s’agit de la nidation. Ce phénomène déclenche la sécrétion de l’hormone de grossesse, l’hormone HCG. C’est cette hormone très active, qui va favoriser la sécrétion d’une autre hormone essentielle au bon déroulement de la grossesse : la progestérone. Jusqu’à la 8ème semaine de grossesse, le taux de l’hormone HCG va augmenter considérablement provoquant en même temps des signes et symptômes caractéristiques de grossesse. L’augmentation soudaine de progestérone engendre de nombreux maux, dont les brûlures d’estomac. En effet, la progestérone va agir sur le tonus musculaire : elle va ainsi diminuer le tonus du sphincter œsophagien. Résultat : le sphincter œsophagien va laisser passer plus facilement les reflux de sucs gastriques acides provoquant de nombreuses brûlures d’estomac. Pour lutter contre ces brûlures, le corps réagit : les glandes salivaires se mettent à produire davantage de salive dans le but de recouvrir l’œsophage et de le protéger contre les brûlures d’estomac. Indirectement, l’hypersalivation est provoquée par les fluctuations hormonales car ce sont les hormones qui provoquent les brûlures d’estomac...

A partir du 3ème mois de grossesse, le placenta devenu assez mature se met à produire lui-même les hormones essentielles au bon développement de la grossesse. Ce changement non négligeable correspond à une période plus épanouissante : la disparition de la plupart des maux de la grossesse.

Voir aussi : Les brûlures d’estomac pendant la grossesse

- Les nausées de la grossesse :
Les nausées apparaissent au moment même où l’hormone de grossesse HCG est sécrétée ! Bizarre, bizarre... On constate que les femmes enceintes sujettes aux nausées et aux vomissements évitent bien souvent d’avaler leur salive, ce qui provoque dans la plupart des cas un problème d’hypersalivation. Indirectement, les hormones, notamment, les œstrogènes cette fois-ci, sont encore responsables !

Voir aussi :
- Les nausées durant la grossesse
- Limiter les nausées

>>> Autres causes de ptyalisme :

- Le stress :
Une autre théorie affirme que les angoisses et le stress provoqués par la grossesse en général pourrait favoriser le ptyalisme. Essayez donc de vous détendre afin d’atténuer l’hypersalivation !

- Irritation du nerf :
L’hypersalivation pourrait également être causée par une irritation du nerf qui stimule les glandes salivaires. Durant la grossesse, certains nerfs situés au niveau de l’œsophage et de l’estomac seraient comprimés, d’où l’apparition du ptyalisme.

L’hypersalivation correspond donc à plusieurs conséquences indirectes des bouleversements hormonaux qui surviennent lors des premières semaines de grossesse. Le ptyalisme peut donc être considéré comme un signe de grossesse fiable. Si vous êtes enceinte, d’autres symptômes de grossesse peuvent également apparaître : modification du goût, constipation, envies fréquentes d’uriner, fatigue extrême, crampes, humeur changeante...

Si le corps peut vous envoyer de véritables signaux qui témoignent d’un état de grossesse, il est important d’être alerte et réaliste : le désir de materner est parfois si intense qu’il est possible de mal interpréter certains symptômes. Les seins gonflés peuvent peuvent annoncer la venue prochaine des futures règles. La fatigue peut être causée par un manque de fer. Le retard des règles peut être provoqué par un état de stress... Soyez donc vigilante et si vous avez des doutes, faites un test de grossesse, vous serez fixée !

Voir aussi :
Quelques conseils pour atténuer le ptyalisme : Grossesse et salivation excessive




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

3 commentaires

  • mi 5 septembre 2013

    Excellent article ! J’ai recherché pendant des heures sur internet et je n’ai pas trouvé mieux ! Merci !

  • KEITA EL MABITH 13 janvier 2015

    Je viens à peine d’entamer mon 4ème mois de grossesse et je continue de cracher c’est vraiment désagréable et embarrassant surtout pour mon entourage. N’y a t-il pas de solution pour diminuer la salivation.

    NB j’ai tout essayé : gingembre, pastille, bonbon, cola, et même le caolin petit morceau d’argile que les femmes mangent en Afrique pour palier aux nausées et salivation. J’ai vu la sage femme qui m’a dit de patienter et que cela passerait ; je rappelle aussi qu’à ma première grossesse la salivation a pris fin à environ 3 ou 4 mois. Vous pensez que ça va s’arrêter ???

  • Flora 13 janvier 2015

    Bonjour,

    l’hypersalivation chez la femme enceinte est un désagrément qui s’atténue généralement vers le 4ème ou 5ème mois de grossesse... il faut donc attendre encore un peu ! Je vous invite à consulter cet article dans lequel vous trouverez peut-être d’autres solutions pour atténuer la salivation excessive : http://www.bebetou.com/grossesse-et-salivation-excessive.html

    Bon courage à vous et patience ;)
    Flora