Accueil > Accouchement > Maternité > Choisir sa maternité



Choisir sa maternité

Dès le tout 1er mois de grossesse, les questions relatives à l’évolution de la grossesse et au bon déroulement de l’accouchement se bousculent dans la tête de la future maman. Le choix de la maternité est un paramètre essentiel à ne pas négliger : c’est l’endroit où vous allez donner naissance à votre bébé ! Mais quels sont les critères à prendre en compte pour faire le bon choix ? Comment juger la qualité d’un établissement. Bebetou mène l’enquête.

Dès la confirmation de grossesse, il est important de choisir la maternité dans laquelle vous accoucherez. L’inscription à la maternité doit être faite le plus tôt possible, notamment en région parisienne ainsi que dans les grandes agglomérations dont les établissements affichent "complet" souvent 9 mois à l’avance. Cela vous permettra aussi d’être certaine d’accoucher dans l’établissement hospitalier de votre choix. Mais comment trouver la maternité idéale qui saura répondre à toutes vos attentes ? Se poser les bonnes questions vous aidera certainement à trouver les bonnes réponses. Petit tour d’horizon des différents critères de sélection à prendre en compte...

Choisir une maternité qui mise sur la sécurité

La sécurité passe avant tout ! Avant de choisir l’établissement adéquat, gardez à l’esprit le critère "sécurité" : la maternité doit disposer d’un matériel médical adapté aux différentes conditions d’un accouchement.

Le matériel médical de la maternitéLes conditions de sécurité doivent impérativement être respectées. Le matériel dont la maternité dispose doit pouvoir faire face aux accouchements "simples" comme aux accouchements considérés comme plus délicats : ceux qui nécessitent le recours à l’épisiotomie ou à l’utilisation du forceps pour l’extraction par exemple.

La présence du matériel médical de l’établissement doit être adapté aux conditions de la grossesse.

Lorsque vous visiterez les différentes maternités de votre région, renseignez-vous quant aux conditions de transferts en cas de complication ainsi que les possibilités de joindre la sage-femme ou le pédiatre en cas d’incident. Renseignez-vous également sur le pourcentage d’épisiotomies, de péridurales et de césariennes des établissements envisagés.

Une bonne équipe médicale

Equipe médicale de la maternitéPour accoucher dans de bonnes conditions, il faut être dans un bon état d’esprit. Il est donc essentiel que la future maman se sente en sécurité et bien entourée par l’équipe médicale de la maternité. L’établissement hospitalier doit disposer d’un personnel de qualité capable d’écoute et de compréhension. Des qualités de pédagogue sont quasiment indispensables. La future maman doit pouvoir se sentir à l’aise, soutenue et encouragée par le personnel de l’établissement.

Il est essentiel que l’équipe médicale soit au complet et donc constituée d’une sage femme, d’une aide-soignante, d’un gynécologue-obstétricien, d’un anesthésiste, d’un réanimateur ainsi que d’un pédiatre.

Un contact personnalisé avec chaque patiente

L’équipe médicale de la maternité doit être en mesure de prendre en compte les choix personnels et les désirs de la future maman. Les maternités doivent pouvoir établir avec chacune de leur patiente un contact personnalisé visant à encourager, écouter et rassurer les futures mamans souvent angoissées.

De même, la femme enceinte doit pouvoir négocier les modalités de son accouchement avec l’équipe médicale de la maternité : refus d’un acte médical particulier, désir d’accoucher par césarienne plutôt que par voie naturelle... Toutefois, en situation d’urgence, la santé du nouveau-né prime sur les désirs de la maman et certains gestes spécifiques ou acte médical doivent alors être effectués immédiatement pour protéger l’enfant.

Au-delà de 2 500 accouchements par an, il semble difficile pour le personnel médical d’un établissement de pouvoir être à l’écoute de chaque patiente... Le paramètre "taille de la maternité" semble donc être important.

Quel niveau de maternité choisir ?

En France, il existe trois niveaux de maternité : niveau 1, 2 ou 3. Il se s’agit pas d’un niveau pour évaluer la qualité de tel ou tel établissement. Cette réorganisation des maternités réside davantage dans les soins apportés aux nouveaux-nés. Chaque niveau apporte une indication très précise quant aux différentes possibilités de prise en charge d’une femme enceinte par les maternités.

Accouchement dans une maternité50% des maternités en France sont de niveau 1 : elles prennent en charge les futures mamans dont les grossesses et les accouchements ne présentent aucun risque de complication (soit, 90% des cas !). Ces établissements accueillent la majorité des femmes enceintes. Si votre grossesse se déroule bien, une maternité de niveau 1 est parfaitement adaptée ! En revanche, si votre grossesse est considérée comme à risque ou que votre accouchement se présente comme délicat, optez plutôt pour une maternité de niveau 2 dans laquelle il y a une unité de néonatalogie. Ces établissements peuvent prendre en charge les bébés prématurés nés après la 33ème semaine de grossesse. Enfin, les maternités de niveau 3 sont spécialisées dans les grossesses à hauts risques materno-foetal (seulement 2% des femmes enceintes). Elles disposent d’une unité de néonatologie, d’une unité de soins intensifs et d’une unité de réanimation néonatale. Ce qui signifie que ces établissements peuvent prendre en charge les bébés prématurés nés à moins de 33 semaines de grossesse et de poids inférieur à 1500 g.

Chacun des 3 niveaux dispose du même bloc obstétrical : l’équipe médicale est donc composée des mêmes membres ! Si vous êtes inscrite dans une maternité de niveau 1 et qu’une complication est décelée pendant la grossesse ou pendant l’accouchement, vous seriez immédiatement transférée dans une maternité de niveau supérieur... alors pas d’inquiétude !

Les méthodes de préparation à l’accouchement

Toutes les maternités proposent la méthode classique de préparation à l’accouchement, il s’agit de la méthode PPO. Ces séances ont l’avantage d’être conviviales puisqu’elles regroupent un certain nombre de ventres ronds : elles permettent également aux futures mamans de visiter les salles d’accouchement et de rencontrer les différentes sages-femmes de la maternité.

Néanmoins, si vous souhaitez une méthode de préparation différente, comme la sophrologie, le yoga, le chant prénatal, l’haptonomie ou encore la méthode Bonapace, veillez à choisir un établissement hospitalier qui propose ce type de préparation à l’accouchement...

Faut-il choisir une maternité proche de chez-soi ?

Les établissements hospitaliers et les maternités ne sont pas sectorisés : vous êtes donc libre de vous inscrire dans la maternité de votre choix, qu’elle soit située à 5 mn de chez vous ou à 1h !

Les critères de sélection pour choisir une maternitéNéanmoins, la proximité géographique entre le lieu d’accouchement et le lieu d’habitation est un critère de sélection à part entière. Même si votre grossesse se déroule bien et qu’un accouchement se déroule rarement en une heure, choisir une maternité proche de votre domicile peut comporter de sérieux avantages : vous pouvez assister plus assidûment aux séances de préparation à l’accouchement, cela évite les longs trajets en voiture pour vous rendre aux consultations prénatales mensuelles... C’est également plus rassurant de savoir que la maternité est proche lorsque les premiers signes avant-coureurs de l’imminence de l’accouchement surviennent (contractions utérines, perte des eaux...). Le voyage entre la maison et la maternité n’est jamais très agréable lorsqu’on subit le va-et-vient incessant des contractions... d’autant plus que la voiture n’est pas le moyen idéal pour ralentir le processus déjà engagé !

Choisir une clinique ou un hôpital ?

Les deux types d’établissements sont qualifiés pour les accouchements... Mais il faut savoir que dans le privé, les cliniques ne sont équipées que pour répondre aux critères de niveau 1. Les établissements publics quant à eux, sont des infrastructures qui peuvent être de niveau 1, 2 ou 3.

Toutefois, le choix dépend essentiellement de vos préférences et votre ressenti. Plusieurs critères peuvent vous permettre de prendre votre décision plus facilement. Le déroulement de votre grossesse peut néanmoins déterminer le choix de la maternité : Si vous avez une grossesse à risque ou une grossesse multiple, vous serez dirigée vers une maternité de niveau 2 ou 3.

>>> Dans le public, les futures mamans peuvent compter sur un personnel médical qualifié et disponible 24h sur 24h. Le cadre médical des hôpitaux peut également s’avérer plus rassurant. Les équipements sont aussi plus performants. Néanmoins, vous ne bénéficieriez pas forcément d’une sage-femme "attitrée" : le suivi de la grossesse est moins personnalisé, vous devrez vous habituer à voir des nouvelles têtes à chaque consultation. Le jour de l’accouchement, c’est une sage-femme qui intervient, il est d’ailleurs possible que vous ne l’ayez jamais croisé auparavant !

>>> Dans une clinique ou une maternité privée, le suivi de la grossesse est plus personnalisé. Vous avez aussi le choix du gynécologue-obstétricien. Vous avez donc la possibilité d’être suivie par un seul et même gynécologue durant toute la durée de la grossesse. C’est également lui qui intervient lors de l’expulsion du bébé. Les cliniques sont de petites structures, ce qui permet à l’ensemble du personnel médical d’être plus à l’écoute des patientes.

Leur politique en matière d’allaitement ?

Le sujet divise les futures mamans : nourrir son bébé au biberon ou au sein ? Vous seule êtes en mesure de prendre la décision. Le choix doit être en accord avec vos convictions et votre ressenti à ce sujet.

L'allaitement dans les maternitésLes bienfaits du lait maternel sont inégalables... quoi de plus naturel !? Mais le démarrage de l’allaitement n’est pas toujours simple... mieux vaut être prévenue pour être plus forte face aux petites complications. Si vous désirez allaiter votre bébé, il est important de choisir une maternité qui saura vous entourer et vous encourager même si les difficultés surviennent. Beaucoup d’établissements ont des équipes formées spécifiquement à l’allaitement : les nouvelles mamans bénéficient alors de conseils précieux, d’explications utiles, d’encouragements et d’une aide solide pour réussir l’allaitement et ne pas se décourager en cas de difficulté. Certains établissements bénéficient même du label de qualité "Hôpital ami des bébés" qui garantit aux futures mamans un soutien inégalable afin de faire de l’allaitement un véritable succès !

Si vous souhaitez allaiter votre bébé, pensez à choisir une maternité qui vous encouragera et vous soutiendra dans cette voie... Un mauvais choix de maternité pourrait vous décourager d’allaiter... chose que vous regretteriez par la suite.

Le paramètre "Confort"

Qu’attendez-vous de la maternité qui vous accueillera ? Si le confort est un critère de sélection essentiel pour vous, assurez-vous que la maternité que vous choisirez met un point d’honneur à respecter les critères de confort que vous exigez.

Veillez à choisir un établissement confortable qui propose des chambres individuelles avec sanitaires privés et petit coin consacré aux premiers changes de bébé ! Les chambres individuelles garantissent à la future maman un véritable confort très apprécié après l’accouchement. Vous pouvez vous reposer et profiter pleinement des premiers moments avec votre bout’chou. Si le confort est un critère essentiel pour vous, veillez à choisir une maternité qui vous garantit une chambre individuelle même en période "de pointe" !

Ballons à disposition !

Avant d’accoucher, la future mère doit subir une très longue phase de travail durant laquelle les contractions utérines s’enchaînent...

Comment choisir sa maternité pour accoucher ?Certains établissements hospitaliers mettent à la disposition des femmes enceintes du matériel afin de pouvoir se détendre avant l’accouchement. Le plus souvent, il s’agit des gros ballons qui aident à soulager la douleur des contractions. Parfois, le personnel médical permet également aux femmes enceintes de ne pas être sous monitoring en continu afin de pouvoir marcher pour se détendre. Quelques maternités sont également équipées de baignoires et proposent aux futures mamans de prendre un bain pour se relaxer et favoriser la dilatation du col de l’utérus.

Si ces paramètres de détente sont importants pour vous, il est alors nécessaire de choisir une maternité qui propose ces solutions de détente et de relaxation avant l’accouchement...

Le futur papa peut-il dormir avec moi ?

Difficile pour le papa de quitter sa dulcinée et son petit bébé lorsque l’heure de la fin des visites a sonné ! La première nuit avec bébé peut aussi être déroutante, voire déstabilisante pour la nouvelle maman... d’autant plus que la chute des hormones, notamment de la progestérone, favorise l’apparition de sentiments déconcertants et la survenue du baby-blues.

Certaines maternités autorisent les nouveaux papas à rester pendant la nuit avec bébé et maman... Dans de nombreux établissements, des lits d’appoint sont mis à disposition.

Si ce critère est important pour vous, assurez-vous que la maternité que vous choisirez autorise le papa à rester pendant la nuit !

Choisir une maternité "ouverte"

Certains établissements sont plus ouverts que d’autres et offrent aux futures mamans la possibilité de choisir la position d’accouchement : accroupie, à quatre pattes, debout... La future mère doit pouvoir être libre de choisir la position dans laquelle elle se sent bien pour donner la vie à son bébé ! Si vous avez décidé de ne pas accoucher dans la position classique (allongée), veillez à choisir une maternité suffisamment ouverte pour permettre aux femmes enceintes de choisir leur position d’accouchement.

De même, si vous décidez d’accoucher dans l’eau, il est nécessaire de choisir un établissement équipé d’une baignoire afin de permettre de réaliser l’accouchement tant désiré.

Choisir une maternité qui "accepte" les enfants

Si vous êtes déjà maman, ce paramètre de sélection vous concerne. Dans certaines maternités, les enfants ne sont pas autorisés à entrer... ce qui signifie que les enfants sont "privés" de leur maman pendant son séjour à la maternité et qu’ils ne sont pas autorisés à découvrir la frimousse de leur nouveau petit frère ou de leur nouvelle petite soeur.

Lorsque vous visitez les établissements hospitaliers de votre région, n’oubliez pas de poser la question ! Veillez à choisir une maternité qui autorise les enfants à entrer pour rendre visite à leur maman et au nouveau bébé pendant le séjour.

La nursery à disposition des mamans

L’arrivée d’un premier bébé est bien souvent déconcertante et source de questionnements. Le séjour à la maternité n’est pas forcément de tout repos...

Nursery de la maternitéLes premiers jours qui suivent la naissance de l’enfant sont les plus difficiles : la nouvelle maman prend ses marques, elle apprend à connaître son bébé et doit rapidement s’adapter à sa nouvelle vie de mère... Au tout début, les pleurs d’un nouveau-né peuvent angoisser et stresser la nouvelle maman encore peu habituée. Pour soulager les mères et leur permettre de se reposer un peu, certaines maternités mettent à disposition une petite salle appelée nursery. Les mamans qui le souhaitent peuvent déposer leur bébé pendant quelques heures afin de se reposer et de récupérer. Les nouveaux-nés seront sous la surveillance d’une auxiliaire de puériculture.

Cette option peut parfois permettre à certaines mamans d’éviter l’épuisement maternel et donc de mieux s’occuper de leur bébé en journée... Confier son nouveau-né à la nursery de la maternité est un sujet qui divise de nombreuses mamans... Tout dépend de votre perception des choses et de votre ressenti à ce sujet.

Si la nursery est un critère de sélection essentiel de choix de la maternité, assurez-vous de choisir un établissement qui possède une salle de nursery qui accueillera votre bébé pendant quelques heures dans la nuit.

Un critère de sélection important : le coût !

>>> Pour l’ensemble des établissements du public ainsi que pour les cliniques conventionnées, la totalité des frais médicaux de la grossesse sont entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale. Lors de votre séjour à la maternité, les frais pour les chambres individuelles, la télévision et le téléphone demeurent toutefois à votre charge. Mais cela ne représente pas un coût élevé ! La Sécurité Sociale ne prend en charge que les chambres doubles.

>>> Dans les établissements privés et agréés, la future mère est tenue d’avancer l’ensemble des coûts médicaux de sa grossesse. Ces frais lui seront par la suite remboursés à hauteur de 80%.

>>> Si vous choisissez d’accoucher dans un établissement non agréé, vous ne bénéficierez d’aucun remboursement. Vous serez dans l’obligation de payer la somme totale des frais de votre grossesse et de votre accouchement... soit, un sacré petit pactole !

La curiosité n’est pas un vilain défaut... ou du moins... pas lorsque vous devez choisir la maternité dans laquelle vous accoucherez ! N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête... Ce choix n’est pas anodin : vous confiez votre grossesse, le déroulement de votre accouchement et la totalité de votre séjour entre les mains d’une équipe médicale de l’établissement que vous choisirez... Faites donc le bon choix ! Lorsque vous partirez à la maternité le jour J, n’oubliez pas votre valise de maternité et la valise de bébé... Bonne chance :)




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire