Accueil > Espace Questions / Réponses > Questions bebe > Que faire lorsque bébé pleure ?

Question posée par Eloise le 9 décembre 2016

Que faire lorsque bébé pleure ?

Que faire quand bébé pleure et ne s’arrête plus de pleurer ? Faut-il le prendre dans les bras à chaque fois qu’il pleure ? Comment différencier caprice et vrai petit malheur ?



La réponse de BEBETOU !

Tous les bébés ont quelque chose en commun : ils pleurent et c’est normal ! C’est le seul moyen dont ils disposent pour communiquer et se faire comprendre. Votre bout’chou est totalement dépendant de vous (et dans tous les domaines) : pour se nourrir, pour être rassuré, pour être cajolé, pour changer sa couche... Pleurer est l’unique moyen pour lui de vous exprimer ses besoins, de vous faire part de son inconfort et d’attirer votre attention. Pour calmer un bébé qui pleure, il faut d’abord déterminer la raison de ses pleurs. Mais c’est parfois bien difficile de décrypter ce qu’il veut vous faire comprendre. Besoin d’un décodeur ? Non, c’est vous le décodeur :)

Les premiers jours après la naissance sont toujours extrêmement déroutants : les parents sont affolés dès qu’ils entendent leur bébé pleurer et se demandent si l’enfant va bien. Au fur et à mesure des jours, vous allez vous-même apprendre à décoder les messages de bébé et à reconnaître ses différents types de pleurs. Dès lors, vous serez un pro et vous pourrez ensuite anticiper ses besoins avant même qu’il ne commence à pleurer. Plus tard, votre bout’chou comprendra qu’il dispose d’autres moyens de communication que ses pleurs et aura ainsi moins besoin de pleurer. Mais en attendant ce moment, vous allez devoir essayer de comprendre ce que bébé veut vous dire lorsqu’il pleure de telle ou telle manière.

Voici la liste des pleurs les plus fréquents et les solutions pour calmer bébé :

- Maman, j’ai faim ! Au tout début, le nouveau-né ne se réveille que pour satisfaire ses besoins primaires : manger bien évidemment. Pour vous dire qu’il a faim, il pleure tout simplement. Proposez-lui le sein ou le biberon devrait rapidement le calmer.

- Ma couche est souillée ! Beaucoup de bébés aiment avoir leurs fesses « baignées » dans leur propre urine, ça leur tient chaud. Mais pas tous :) Certains bout’choux peuvent être rapidement gênés lorsque la couche est humide. Pour exprimer leur inconfort, ils pleurent. La grosse commission peut également être une source de gêne pour l’enfant.

- Un bobo ? Les urines et les selles peuvent causer des irritations et des rougeurs, source de pleurs ! Si votre enfant a les fesses irritées, il est fort possible qu’il pleure pour vous exprimer son malheur ! Appliquer du Mytosil pourra certainement apaiser ses irritations et calmer ses pleurs.

- J’ai sommeil mais je n’arrive pas à dormir : Parfois, la fatigue est si grande qu’elle suffit à déclencher des crises de pleurs et d’énervement incontrôlables. Il pleure d’épuisement ! Dans ce cas, mettez votre bout’chou dans son lit et attendez un peu. Il est parfois nécessaire qu’un bébé trouve son sommeil tout seul en pleurant pour éviter le commencement d’un cercle vicieux.

- J’ai chaud ! J’ai froid ! Certains bébés pleurent dès qu’on leur retire le pantalon pour changer la couche. Ils ne connaissent pas la sensation de l’air froid sur leur peau et ça les dérange terriblement. Ils pleurent donc pour exprimer cet inconfort. Pas de panique... bébé se calmera dès que le change sera terminé ! Votre bébé peut aussi avoir trop chaud. Touchez son cou pour vérifier s’il a trop chaud ou trop froid (ne vous fiez jamais aux mains ni aux pieds !) et retirez ou ajoutez une couche de vêtements !

- Une journée bien remplie : L’accumulation de stimulis en journée peut être la source de véritables crises de pleurs, notamment en soirée. Si votre bout’chou a été fortement stimulé pendant la journée (il a vu beaucoup de nouvelles têtes, a découvert de nouveaux lieux et de nouvelles couleurs, il a entendu beaucoup de bruits et de voix et est passé de bras en bras...) il est fort probable que toutes ces nouvelles choses soient difficiles à gérer et à assimiler pour lui ! Votre bébé n’arrive peut-être pas à faire le vide et à se calmer. Il pleure pour vous dire qu’il en a assez pour aujourd’hui. Dans ce cas, il est important de vous isoler avec lui afin qu’il retrouve son calme.

- Les coliques : Elles sont très fréquentes au cours des premières semaines car le système digestif et l’estomac de bébé sont encore bien immatures. Elles peuvent déclencher des crises de pleurs très importantes, ce qui peut d’ailleurs déstabiliser les parents. Si bébé a des coliques, il est fort probable qu’il refuse même d’être consolé ! Certains bébés se cambrent tant ils sont gênés... Il n’y a pas de traitement miracle. Vous pouvez néanmoins essayer de lui masser le ventre en répétant les gestes appris à la maternité pour le calmer. Voir aussi : http://www.bebetou.com/massages-bebe.html En cas de coliques répétées et fréquentes, demandez conseil à votre pédiatre.

- Maman, j’ai besoin de toi ! Il est possible que votre Loulou pleure pour vous exprimer son besoin d’être cajolé et rassuré. Certains nourrissons ont besoin de contacts physiques plus importants que d’autres. Pour se calmer, bébé a peut-être simplement besoin d’être contre vous... Dans ce cas, pourquoi ne pas investir dans un porte-bébé ou une écharpe de portage pour recréer l’ambiance « utérus » ? En écharpe, votre bébé retrouvera la position foetale qu’il a connu pendant des mois, cela le rassurera énormément et diminuera à coup sûr la fréquence quotidienne de ses pleurs. Voir l’article : http://www.bebetou.com/les-bienfaits-de-l-echarpe-de-portage.html

- Je n’aime pas être manipulé : Parfois, il arrive que certains bébés n’aiment pas beaucoup être manipulés. Evitez les stimulations trop fréquentes, les mouvements brusques et abordez-le dans le calme et la douceur...

- Je m’ennuie moi ! Un bébé peut pleurer pour exprimer son besoin de bouger, de dépenser son énergie. Le transat.. ça suffit pour aujourd’hui !?! Dans ce cas, promenez-le dans la maison pour qu’il puisse se familiariser avec son environnement et découvrir de nouvelles choses. Pourquoi ne pas faire une petite sortie dehors ?

- Le mal-être de maman : Si vous avez tendance à être déprimée, anxieuse, stressée ou sujette au baby-blues, il est plus que probable que votre bébé le ressente. Il exprime donc son inquiétude de vous voir dans cet état en pleurant. Le mal-être maternel peut influer sur le comportement de bébé et peut même provoquer des troubles psychologiques. Pour calmer les pleurs de votre enfant, il faut que maman aille bien. Voir : http://www.bebetou.com/le-baby-blues.html

- Papa et maman sont énervés : Si vous avez tendance à vous énerver et à crier lorsque bébé pleure, il est probable que vous aggraviez les choses et que votre bébé se mette à pleurer davantage. Essayez de relativiser...

Voici quelques petites astuces qui peuvent calmer un bébé qui pleure : le prendre dans vos bras et le bercer doucement en marchant, lui parler en employant un ton de voix rassurant, lui chanter une berceuse (radical pour certains bébés !), lui donner un bain et le masser, adoptez une bonne température dans la maison (19°).

Si les pleurs de votre bébé sont accompagnés de difficultés à respirer, de fièvre, de vomissements ou de diarrhées, appelez votre médecin sans attendre. Si les pleurs de votre bébé vous angoissent, vous pouvez en parler avec la sage-femme ou le pédiatre afin d’être conseillé(e).


0 réponse des internautes




Votre réponse !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.