Accueil > Accouchement > Déroulement accouchement > Quand partir a la maternité ?



Quand partir a la maternité ?

Tic tac tic tac... le compte a rebours est lancé ! Bébé ne va pas tarder à pointer le petit bout de son nez dehors. Mais comment savoir si le travail a vraiment commencé ? Quels sont les signes qui précèdent l’arrivée de bébé dans notre monde ? Dans quel ordre surviennent-ils ? Quand partir à la maternité ? Tant de questions se bousculent dans votre esprit de future maman ! C’est bien normal, l’inconnu génère de nombreuses interrogations et le déroulement d’un accouchement est une véritable source d’angoisses, notamment, lorsqu’il s’agit d’un premier bébé !

La date du terme approche et l’appréhension est palpable... Vous craignez de ne pas savoir quand partir, de ne pas reconnaître les signes qui marquent le début du travail ou d’arriver trop tard à la maternité... Pas d’inquiétude ! Le jour où bébé décidera de vous rencontrer, vous le saurez. Explications.

Quels sont les signes qui annoncent l’accouchement ?

Quand partir à la maternité pour accoucher ?Il existe plusieurs manifestations annonciatrices du début de la phase de travail... Même si chaque accouchement est unique, ces signes sont les mêmes pour toutes les femmes : perte du bouchon muqueux, contractions utérines, pertes des eaux... mais voilà... l’ordre de ces événements avant-coureurs de l’imminence de l’accouchement diffère selon les futures mamans et même selon les grossesses. Faut-il "courir" à la maternité lorsque les tous premiers signes débarquent ? Si vous êtes enceinte pour la toute première fois, les questions relatives au déroulement de l’accouchement vous préoccupent certainement... Nous sommes toutes passées par ce même chemin... alors pas de stress, vos questions ont des réponses. Cet article saura certainement vous éclairer, enfin... j’espère !

Voici la liste des signes qui vous permettront de savoir si le travail a commencé... ou non ?!

Signe n°1 : perte du bouchon muqueux

Formé d’un mélange de mucus cervical et de cellules desquamées (sécrétions vaginales), le bouchon muqueux a une texture glaireuse et peut être légèrement teinté de sang. Son rôle est d’obstruer le col utérin en le rendant similaire à un tunnel infranchissable ! Le bouchon muqueux assure donc l’étanchéité de ce tunnel pour empêcher les bactéries et les germes situées au niveau du vagin de remonter et de pénétrer à l’intérieur. A l’abri des intrusions extérieures, bébé est ainsi parfaitement protégé. La perte du bouchon muqueux est indolore et dans la majorité des cas, elle passe complètement inaperçue puisqu’il est semblable à un amas de pertes blanches...

Faut-il partir à la maternité ? Dès le 7ème mois de grossesse, la perte du bouchon muqueux peut avoir lieu a tout moment. Mais soyez rassurée, bébé demeure protégé dans sa bulle remplie de liquide amniotique... La perte du bouchon muqueux indique la modification et la dilatation du col de l’utérus. Néanmoins, on ne peut pas le considérer comme un indice fiable à 100% puisque sa perte peut se produire plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant l’arrivée du bébé ! Si la perte du bouchon est isolée, il est inutile de courir à la maternité... vous pouvez toutefois avertir votre gynécologue ou la sage-femme. En revanche, si la perte du bouchon muqueux est accompagnée de contractions utérines douloureuses, d’une perte de sang ou de la perte des eaux, rendez-vous à la maternité sans attendre ! En conclusion, je dirai que la perte isolée du bouchon muqueux ne marque pas le début d’un accouchement... mais son rapprochement !

Signe n°2 : contractions utérines

Ne craignez pas les contractions utérines, elles sont vos amies : Elle sont le véritable signe du début du travail, ce sont d’ailleurs elles qui déclenchent naturellement le processus ! Ce sont également les contractions qui vont permettre la dilatation du col de l’utérus : 1 cm par heure environ. Si c’est votre première grossesse, vous les redoutez certainement et vous ne savez pas à quoi vous attendre... Pas de panique, si les elles sont effectivement douloureuses, elles ne sont pas insurmontables pour autant ! Vous ne pouvez pas les confondre avec les fausses contractions physiologiques, appelées contractions de Braxton Hicks. Reconnaître les vraies contractions n’est pas compliqué puisqu’elles ont des caractéristiques qui ne trompent pas : elles sont régulières, de plus fréquentes et de plus en plus rapprochées, elles sont de plus en plus longues et de plus en plus douloureuses et elles montent sous forme de vague.

Faut-il partir à la maternité ? La survenue des contractions utérines annoncent effectivement l’imminence d’un accouchement... mais attention, si c’est votre premier bébé, inutile de partir à la maternité dès la survenue des toutes premières contractions. Pour une première grossesse, il faut endurer entre 8h à 14h de contractions avant la dilatation complète du col de l’utérus, soit, avant la phase d’expulsion ! Il est donc préférable pour la future maman de se reposer à la maison encore un peu de temps avant de partir à la maternité et d’être baignée dans le grand bain médical des hôpitaux ! Si vous arrivez trop tôt à l’hôpital, le temps en salle de préparation risque de passer très lentement ! Si vous n’avez pas perdu les eaux, prenez un bain pour vous détendre... l’eau chaude favorise la dilatation du col de l’utérus et diminue la douleur des contractions.

Mais alors quand partir exactement ? A vos chronomètres ! Mesurez le rythme et l’intensité des contractions. Si c’est un premier bébé, le top départ pour la maternité survient lorsque vous avez des contractions régulières espacées de 5 minutes... Bébé ne devrait plus tarder ! Dans vos calculs, n’oubliez pas de prévoir le trajet à la maternité... si l’hôpital est éloigné de votre domicile, partez plus tôt ! Attention ! Pour les femmes enceintes de leur 2ème ou 3ème bébé, la phase de travail est beaucoup plus courte (7h en moyenne) ! En cas de doute, appelez votre sage-femme, elle saura vous conseiller.

Signe n°3 : perte des eaux

"Ploc" ! Un liquide chaud coule le long de vos jambes sans que vous ne puissiez le contrôler ! Vous êtes en train de perdre les eaux ! Semblable à de l’eau chaude, le liquide amniotique peut difficile être confondu avec de l’urine ou des pertes blanches. Il est parfaitement inodore et incolore. Quelle quantité de liquide amniotique perd-on ? Difficile à dire... dans la plupart des cas, son volume correspond à un verre d’eau... mais pour certaines futures mamans c’est l’inondation ! Attention... La manière dont la poche se rompt diffère selon les accouchements. Parfois, la perte des eaux est difficilement repérable puisque les membranes simplement fissurées laissent couler le liquide amniotique de manière discontinue et très lentement. Dans certains cas, la tête de bébé fait office de "bouchon naturel". Résultat : le liquide amniotique s’écoule lorsque l’enfant bouge ! Pour d’autres femmes enceintes, c’est les chutes du Niagara.

Faut-il partir à la maternité ? La perte des eaux doit vous mettre sans attendre sur le chemin de la maternité, que vous ayez déjà des contractions ou non ! La rupture de la poche des eaux peut survenir avant ou après le début de la phase de travail... il n’y a pas de règle. Quelle que soit la quantité perdue et même en cas d’absence de contractions, vous devez partir à la maternité où vous serez sous surveillance médicale jusqu’à la naissance de bébé. L’enfant n’est plus protégé dans sa bulle de liquide amniotique, ce qui signifie que le risque d’infection est plus élevé. Si vous perdez les eaux, votre accouchement est proche... bébé ne va pas tarder à rencontrer ses parents ! A la maternité, la sage-femme procédera à un examen par prélèvement vaginal afin de vérifier l’absence de bactéries susceptibles d’infecter le bout’chou. Dans le cas où l’infection serait diagnostiquée, pas de panique pour autant... la sage-femme sait quoi faire !

Quelques conseils

Les signes annonciateurs de l’accouchement sont bel et bien là, le travail a commencé... top chrono, bébé sera là dans quelques heures ! Pas de panique à bord Moussaillon :) Pour une femme qui accouche pour la toute première fois (primipare), le travail dure en moyenne entre 8h et 14 h... Pour une femme multipare, la phase de travail est moins longue, il faut compter environ 7h. Vous avez encore un peu de temps devant vous... si vous n’avez pas perdu les eaux, il est inutile de vous précipiter à la maternité dès la première contraction... Essayez de vous détendre et de rester calme : gardez à l’esprit que chaque contraction surmontée vous rapproche de la rencontre tant attendue avec votre petit bébé. Sachez que le stress et la peur sont des sentiments qui entraînent la contraction des muscles. Résultat : les douleurs liées au travail sont plus intenses ! Si vous n’avez pas perdu les eaux, prenez un bain chaud pour vous relaxer : cela décontractera vos muscles et atténuera les douleurs du travail. L’eau chaud favorise également la dilatation du col de l’utérus. Faire un petit lavement (suppositoire à la glycérine ou Microlax) est toujours recommandé afin d’éviter les petits accidents sur la table d’accouchement pendant l’expulsion ! Évitez de vous remplir le ventre avant de partir à la maternité : trop manger ou trop boire peut entraîner des vomissements pendant l’accouchement ! Le futur papa, quant à lui, peut s’occuper des derniers préparatifs : réunir les papiers nécessaires pour votre séjour à la maternité et mettre la valise de bébé ainsi que la valise de maternité dans le coffre de la voiture bien sûr !

Le déroulement "normal" d’un accouchement serait en premier lieu la perte du bouchon muqueux, les contractions puis la perte des eaux... Mais nous sommes toutes différentes les unes des autres ! Si les signes annonciateurs de l’accouchement sont les mêmes pour chacune d’entre nous, l’ordre dans lesquels ils surviennent diffère selon les futures mamans. Si les choses ne se passent pas dans cet ordre, pas de panique, ni de stress ! Nous sommes des millions à être passées par là... Vous allez bientôt rencontrer Bébé, soyez détendue et souriez c’est l’un des plus beaux jours de votre vie !




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

17 commentaires

  • Nikiema 19 octobre 2013

    Cette lecture m’a permi de diminuer le stress et surtout d’avoir des informations utiles pour mon accouchement qui est très proche. Merci a vous

  • Flora 21 octobre 2013

    Bonjour,

    merci beaucoup pour votre commentaire :)

    Le premier accouchement est une véritable source de stress et d’angoisses... C’est vrai.

    Je suis contente d’avoir apaisé votre inquiétude au biais de cet article. Surtout, n’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’autres infos ! Et courage pour l’accouchement, ça va bien se passer... Lorsque vous aurez des contractions, gardez bien à l’esprit que chaque contraction surmontée vous rapproche de votre bébé...

    amicalement,
    Flora

  • Lydia 6 décembre 2013

    Bonjour,

    Vos explications sont très claires et en effet rassurantes. Merci beaucoup.
    Question : combien de temps sépare la perte des eaux de l’accouchement en moyenne ?

    Bien à vous,

    L.

  • Flora Bebetou 6 décembre 2013

    Bonjour Lydia,

    le déroulement d’un accouchement varie d’une femme à une autre, tout comme l’ordre des événements avant-coureurs qui annoncent le rapprochement de l’accouchement (perte des eaux, contractions...). C’est donc difficile de donner une moyenne... En réalité, tout dépend du moment où la poche des eaux se rompt : si l’événement a lieu avant le début des contractions ou après ! Quelques explications :

    - Dans la plupart des cas, le travail a déjà commencé et le col est déjà dilaté lorsque la poche des eaux se rompt, en règle générale, le col est déjà dilaté entre 2 et 5 cm. Les membranes de la poche des eaux cèdent alors à cause de la tension des contractions. Dans ce cas, l’accouchement n’est pas loin du tout, il est même imminent : il faut compter environ 1h de travail pour 1 cm de dilatation. Ce qui signifie que si la poche des eaux se rompt lorsque le col est dilaté à 5 cm, l’accouchement aura certainement lieu dans les 4 à 6 h qui suivent...

    - Pour certaines futures mamans (environ 10% des cas), la poche des eaux se rompt avant même le début des contractions. Mais la nature est bien faite : la perte des eaux va permettre la libération de prostaglandines qui vont déclencher naturellement le début de l’accouchement et l’arrivée des premières contractions utérines. Dans ce cas, le travail se déclenche spontanément dans les 24h qui suivent la perte des eaux, l’accouchement aura donc lieu le jour suivant au maximum. Néanmoins, si le travail ne démarre pas dans les 24h à 48h qui suivent la perte des eaux, l’accouchement sera déclenché artificiellement !

    - Et dans d’autres cas, les membranes de la poche des eaux sont très résistantes et la poche des eaux ne se rompt pas (même si le col est dilaté à 6 ou 7 cm !). La sage-femme décidera certainement de percer les membranes (ça ne fait pas mal du tout, on ne sent absolument rien !!) pour accélérer le travail. Sinon, la poche éclatera spontanément lors de l’expulsion...

    Dans les cas ci-dessus, la perte des eaux a lieu à terme, soit après la 37ème semaine de grossesse...

    J’espère avoir été claire dans mes explications... Je vous souhaite un bel accouchement... si vous avez consulté cet article, c’est qu’il n’est probablement pas très loin ?!

    Amicalement,
    Flora de Bebetou

  • Etha 2 janvier 2014

    Bonjour,

    dans mon cas, les signes sont arrivés dans cet ordre :
    1 : contractions
    2 : perte du bouchon muqueux

    La sage-femme m’a percé la poche des eaux (amniotomie) juste avant la phase d’expulsion car les contractions n’ont pas provoqué la rupture naturelle de la poche.

    J’ai enduré environ 6 heures de contractions avant de partir à la maternité. Lorsque je suis arrivée, le col était dilaté à 6 cm, on m’a emmenée directement en salle d’accouchement... mon bébé est né environ 4-5 h plus tard. Mon accouchement m’a donc paru plutôt court puisque je suis restée à la maison pour me reposer pendant une bonne partie de la phase de dilatation. Je n’ai passé que 4-5h à l’hôpital avant l’expulsion, et je suis ravie que tout se soit passé de cette manière, j’ai eu un bel accouchement !

  • Cayet 19 mars 2014

    Bonjour ces ma deuxième grossesse et mercredi 18 mars 2014 j’ai été à mon rendez vous avec la sage femme elle ma dit que jetait ouverte à 3 j’ai beaucoup de contraction non douloureuse je ne sais pas si je doit attendre de perdre les eaux car pour bb1 j’ai perdu les eaux donc je suis de suite partie à la maternité mon terme est prévu entre le 27mars et le 2/4

  • Flora 19 mars 2014

    Bonsoir,

    si votre col est ouvert à 3 c’est que la naissance approche effectivement... je ne pense pas qu’il y ait d’urgence pour le moment, mais dans le doute et sachant que vous êtes à environ 1 semaine du terme, je vous conseille tout de même d’appeler la maternité pour décrire ce qui se passe.

    Tenez-moi informée de l’avancement des choses...
    Flora

  • Cayet 20 mars 2014

    Bonjour,

    depuis 6h ce matin, après la prise de 2 spasfons ainsi qu’un bain, les contractions douloureuses se sont arrêtées. J’ai appelé la maternité ; on m’a dit de bien attendre que les contractions deviennent régulières.

    Tant que je ne perds pas les eaux peut-il y avoir un danger pour mon bébé si j’attends trop ? Merci

  • Flora 20 mars 2014

    Bonjour,

    si les contractions se sont arrêtées après la prise de Spasfon, cela signifie qu’il ne s’agissait pas encore de vraies contractions... Les vraies ne peuvent pas être stoppées. Quand elles commencent, elles ne s’arrêtent plus jusqu’à ce que bébé soit sorti ! La maternité vous a bien conseillé, attendez d’avoir des contractions régulières, de plus en plus fréquentes et douloureuses avant de partir.

    Il ne faut pas vous inquiéter... il n’y a aucun danger pour bébé. Ces contractions ne sont pas inutiles : elles permettent au bébé de bien se positionner à l’intérieur de l’utérus, ce sera mieux pour la sortie. Votre bout’chou est confortablement installé au chaud, il est bien ! Lorsqu’il se sentira enfin prêt pour sortir, "il secrétera" lui-même une hormone qui déclenchera les véritables contractions (à moins que vous ne perdiez les eaux avant), dès lors sa naissance ne sera plus très loin. Pour le moment, s’il n’y a pas de vraies contractions régulières, il n’y a pas d’urgence. Détendez-vous, tout ira bien.

    N’hésitez pas à me contacter si vous avez des craintes, je comprends parfaitement que vous soyez un peu stressée...
    Flora

  • Cayet 20 mars 2014

    Bonsoir,

    C’est obligé de perdre les eaux ou le travail peut commencer sans les avoir perdu ?? Merci beaucoup pour vos réponses.

  • Flora 20 mars 2014

    Bonsoir,

    perdre les eaux n’est absolument pas systématique ! Une femme peut même accoucher sans que la poche ne soit rompue... ça arrive. Voir photo en fin de l’article : http://www.bebetou.com/perte-des-eaux-accouchement.html

    La majorité des accouchements se déclenchent suite à l’arrivée des contractions... ce sont ces contractions utérines qui permettent la dilatation du col jusqu’à 10 cm, c’est grâce à elles que le travail se déclenche de manière naturelle ! La perte des eaux survient souvent après les contractions... Pour votre 1er accouchement, les choses ne se sont pas déroulées dans le même ordre, mais peut-être que cette fois, ce sera différent. Il ne faut pas vous inquiéter...

    Bonne soirée à vous :)
    Flora

  • Julie 20 mai 2014

    Bonsoir,
    Merci pour vos articles, je suis maintenant à 37SA et chaque semaine je viens lire l’article qui correspond sur le site, c’est mon petit rituel depuis le début !
    Je sors de la maternité parce que j’avais beaucoup de contractions irrégulères et non douloureuses (je savais que je n’allais pas accoucher mais il fallait qu’on me le confirme pour que j’arrête de psychoter - c’est mon 1er bébé !)
    La sage femme m’a dit que mon col était court, centré et ouvert à 1 doigt. Qu’en pensez-vous ? Est ce pour bientôt ? Surtout que j’ai le col très sensible (j’ai été hospitalisée 2 fois pour MAP) et que depuis mon retour à la maison, mes contractions ne s’arrêtent pas, se sont intensifiées mais pas au point de me faire mal...
    Merci d’avance

  • Flora 2 juin 2014

    Bonjour Julie,

    merci de venir chaque semaine sur Bebetou pour suivre le développement de votre bébé, ça me fait plaisir :)

    C’est normal que vous ayez des contractions irrégulières (dites de Braxton Hicks) : ces contractions physiologiques entretiennent le tonus musculaire de l’utérus afin qu’il soit vraiment efficace le jour de l’accouchement pour expulser bébé ! Ces contractions aident l’enfant à bien se positionner à l’intérieur de l’utérus. Il faut néanmoins rester vigilante au moindre signe d’alerte : si elles étaient douloureuses et/ou accompagnées de perte de sang, il faut se rendre à la maternité... Sachez que certaines occasions peuvent aussi augmenter la fréquence de ces contractions : fatigue, effort prolongé, long voyage en voiture, infection urinaire... Prenez donc le temps de vous reposer. Peut-être que la fréquence de vos contractions diminuera de cette manière.

    Ce sont les VRAIES contractions utérines qui vont déclencher le travail naturellement et permettre la dilatation de votre col... Il faut donc attendre qu’elles arrivent !! Patience... je suis certaine que vous les reconnaîtrez quand elles arriveront.

    Parfois, les choses peuvent aussi se passer dans un autre ordre : il est en effet possible que vous perdiez les eaux avant même d’avoir des contractions... Dans ce dernier cas, c’est la perte des eaux qui va déclencher les contractions : RDV à la maternité sans attendre alors.

    Quand c’est une 1ère grossesse, l’inconnu est toujours plus "angoissant", c’est normal... mais il ne faut pas vous inquiéter. Ca va aller... Faites confiance à votre bébé ! Et n’hésitez pas à appeler la maternité pour parler à une sage-femme si ça peut vous rassurer...

    Flora

  • Melody 29 septembre 2014

    Merci pour ces info bien utiles. Je me sens moins stressée. Ce sont les
    jours les plus longs de ma vie. J’attends mon bébé avec tellement d’impatience
    Comme c’est mon 1er, dés le moindre truc bizarre, je commence à
    paniquer alors qu’en fait, il ne faut pas. Merci encore

  • 13 janvier 2015

    Bonjour, ce matin j’ai perdu le bouchon muqueux. Je n’ai pas de contractions. Que je dois faire ?

  • Flora 13 janvier 2015

    Bonjour,

    la perte du bouchon muqueux peut survenir plusieurs jours (et même plusieurs semaines) avant l’accouchement. Cela indique une modification du col de l’utérus... LA PERTE ISOLEE du bouchon muqueux ne signifie donc pas que bébé va arriver tout de suite ! Il va falloir attendre que des contractions régulières débarquent ou que vous perdiez les eaux pour "courir" à la maternité :)

    Courage, ça approche :) c’est certain ;)

  • gaby 6 décembre 2015

    Bonjour,
    Je trouve cet article très bien écrit ! Tout comme toutes les autres infos sur ce site ! Vraiment précis ! Merci ! Vous aidez bcp de Mamans dans ces plus belles étapes qui donnent la vie !