Accueil > Accouchement > Déroulement accouchement > Le faux travail - Accouchement



Le faux travail - Accouchement

La date du terme approche et vous êtes assaillie par un grand nombre de questions : Serai-je à la hauteur ? Comment reconnaître les vraies contractions ? Quand partir à la maternité ? Est-ce un vrai ou un faux travail ? Votre cas n’est pas isolé, les questions qui surgissent sur le chemin qui mène à l’accouchement sont similaires pour toutes les futures mamans, notamment, lorsqu’il s’agit d’une première grossesse. Alors pas de stress !

Qu’est ce qu’un faux travail ?

On appelle communément "faux travail" l’arrivée de contractions utérines authentiques (douloureuses et régulières) qui n’ont pourtant aucune influence sur la dilatation du col de l’utérus.

Faux travail et accouchement A ne pas confondre avec les fausses contractions de Braxton Hicks qui sont purement physiologiques et indolores.

Lorsqu’il s’agit d’un faux travail, la future maman subit le va-et-vient éprouvant et douloureux de véritables contractions qui ne permettent malheureusement pas le démarrage de la phase de travail.

La femme enceinte n’est pas en mesure de différencier faux et vrai travail ! Il est donc impératif de se rendre à la maternité afin d’avoir le verdict. La sage-femme effectuera un examen clinique par toucher vaginal afin de vérifier l’état du col.

Pour vous consoler, sachez que le faux travail précède généralement de quelques jours le vrai travail !

L’arrivée à la maternité

Lorsque la future mère arrive à la maternité, la sage-femme effectue un toucher vaginal qui lui permet de vérifier la modification ou l’ouverture du col depuis la dernière consultation prénatale. La future maman est ensuite placée sous monitoring pendant 30 minutes, voire 1h afin de constater l’efficacité ou non des contractions utérines. En l’absence de contractions efficaces qui influent sur la dilatation du col, la sage-femme invite la future maman à retourner à la case départ : le domicile !

En cas de contractions trop douloureuses à supporter, les maternités peuvent néanmoins prescrire des antalgiques très puissants qui pourront soulager la future maman.

Le déclenchement de l’accouchement

En cas de faux travail pénible et trop fatiguant, si la date du terme est suffisamment proche et que les conditions le permettent, la sage-femme peut abréger les souffrances de la future maman et procéder à un déclenchement artificiel de l’accouchement. Dans ce cas, le déclenchement doit avoir lieu entre la 37ème et la 40ème semaine de grossesse afin d’éviter à la fois la prématurité et le post-terme. Lorsqu’il s’agit d’un accouchement provoqué, les différentes étapes de la phase de travail ne sont pas spontanées et naturelles mais elles sont stimulées par l’administration de médicaments... Une fois que la mise en travail a débuté, le déroulement d’un accouchement déclenché est semblable à un accouchement spontané ! Néanmoins, cette pratique implique une proportion plus importante de risques non négligeables : les extractions par forceps sont plus fréquentes lors des accouchements déclenchés. Les méthodes pour provoquer la mise en travail ne fonctionnent pas toujours, bien souvent, les obstétriciens sont contraints de pratiquer une césarienne en urgence pour faire sortir le bébé ! Une conséquence qui résulte de l’absence d’ouverture du col ou de la stagnation du travail, c’est ce qu’on appelle un échec de déclenchement. Evidemment, un déclenchement d’indication médicale est incontournable lorsque le bien-être foetal ou la santé de la maman et du bébé sont en jeu. Mais si c’est une option pour vous, je vous invite à réfléchir et à considérer les différents scénarios possibles et imaginables qui peuvent survenir le jour J avant de prendre votre décision.

N’oubliez pas : dans la grande majorité des cas, le faux travail précède le vrai travail qui survient seulement quelques jours plus tard... Si c’est possible, essayez de tenir le coup, bébé finira par sortir :)




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire