Accueil > Accouchement > La péridurale > Péridurale et tatouage



Péridurale et tatouage

Péridurale et tatouage, compatible, oui ou non ? La question de la contre-indication de la péridurale à cause d’un tatouage situé dans la région lombaire est très récurrente parmi nos futures mamans ! Bon nombre d’entre vous ne savent plus quoi penser à ce sujet... Bebetou lève le voile.

J’ai un tatouage, puis-je bénéficier de la péridurale ?

JPEG - 21.3 ko
Péridurale et tatouage : incompatible ?

La hausse de cette question s’explique par le manque de réponse claire et précise à ce sujet. De nombreuses femmes se posent encore la question de savoir si un tatouage au niveau de la chute des reins peut compliquer la pose de la péridurale lors de l’accouchement. Mais alors, quelle est la réponse à cette question ?

La présence d’un tatouage au niveau de la région lombaire peut effectivement compliquer la pose de la péridurale et dans certains cas, constituer ainsi une contre-indication formelle ! Mais pas dans tous les cas... Le tatouage lombaire ne représente pas une contre-indication absolue à la péridurale. En réalité, la décision appartient au praticien et varie également d’une femme à une autre. Pour faire simple, la réalisation de la péridurale lorsqu’il y a présence d’un tatouage lombaire est traitée au cas par cas...

Une décision qui varie selon différents paramètres...

Tout dépend en fait de la taille du tatouage, de sa densité, de son emplacement et surtout du praticien ! Les risques sont faibles, il faut l’avouer mais ils ne sont pas inexistants pour autant. Une étude a récemment révélé qu’une partie de l’encre utilisée pour faire des tatouages pouvait pénétrer et s’infiltrer dans le liquide céphalo-rachidien. Ce n’est pas une simple théorie : lors de la péridurale (ou de toute piqûre d’ailleurs) des cellules cutanées peuvent migrer avec l’aiguille pour pénétrer à l’intérieur des tissus. Si ces cellules "emportent" avec elles des résidus d’encre du tatouage, le risque de danger devient potentiellement élevé. La conséquence d’une telle catastrophe serait irrémédiable car elle entraînerait des complications neurologiques graves.

Pour résumer : afin de pratiquer la péridurale sans danger, l’anesthésiste a besoin de piquer dans une zone "vierge" de toute trace de tatouage. Ainsi, s’il est volumineux mais "aéré" et que le praticien peut placer l’aiguille dans un petit coin non pigmenté du tatouage au niveau de la zone lombaire, alors, vous pourrez bénéficier de la péridurale ! En revanche, si l’anesthésiste constate que le tatouage est trop dense et qu’il ne permet pas de placer l’aiguille en dehors de la zone pigmentée, il peut aussi refuser de pratiquer la péridurale.

Comme nous vous l’avons expliqué, le tatouage peut être contre-indiqué dans certains cas et pas dans d’autres ! L’expérience du praticien jouera également un grand rôle dans sa prise de décision à votre égard.

Une autre solution ?

Une autre méthode pour pratiquer la péridurale sur la zone tatouée a été proposée mais son efficacité n’a pas encore été prouvée. Il s’agirait de pratiquer une légère incision au niveau du derme afin de pouvoir piquer sans aucun risque de pénétration de l’encre du tatouage.

Une méthode qui pourrait bien fonctionner et ainsi permettre aux femmes tatouées de bénéficier de la péridurale mais sans aucun danger.

Voir aussi les articles :
- Péridurale : inconvénients et les contre-indications
- Péridurale : Est-ce douloureux ?




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire