Accueil > Alimentation de bébé > Diversification alimentaire > Ordre d’introduction des aliments pour bébé



Ordre d’introduction des aliments pour bébé

Etre maman, ce n’est pas facile tous les jours ! Il faut être en mesure de prendre les bonnes décisions pour son enfant et ce n’est pas toujours très évident. Jusqu’à 6 mois, pour se nourrir, un bébé a besoin exclusivement de lait. Vient alors une étape cruciale dans le développement de nos bambins : la phase de diversification alimentaire !

Bébé devient grand !

JPEG - 20.3 ko
Dans quel ordre introduire les aliments ?

Il faut savoir que l’estomac de votre Bout’Chou est très fragile. Pour bien grandir et pour être en pleine santé, bébé a besoin d’une alimentation très spécifique... Cette alimentation déterminera pour toujours ses futures habitudes alimentaires, mieux vaut alors ne pas se tromper !

Avant de commencer la phase de diversification, n’oubliez pas que les besoins de votre Trésor sont très différents des vôtres et que son alimentation ne doit pas être calquée sur celle des adultes que nous sommes. Dans la diversification alimentaire des bébés, il y a également quelques règles de base simples mais essentielles à respecter !

A SAVOIR :

La diversification se déroule en deux grandes périodes bien distinctes :

- Le début qui correspond à l’introduction progressive d’autres aliments que le lait. La période idéale pour commencer c’est 6 mois, mais jamais avant 4 mois !

- La phase d’apprentissage de l’alimentation qui commence quand bébé a entre 8 et 12 mois. Elle se poursuit tout au long de l’enfance.

Pourquoi commencer à 6 mois ?

A partir des 6 mois, le lait ne suffit plus à couvrir les besoins alimentaires de bébé. C’est alors que commence la diversification. Le système de déglutition est alors plus mature, ses capacités digestives mieux développées et bébé commence à être capable de mastiquer des aliments un peu plus solides. Il est également important de noter qu’à partir de 6 mois, votre enfant est alors réellement capable d’apprécier et de découvrir de nouvelles saveurs gustatives !

Ordre d’introduction des aliments durant la diversification alimentaire :

Ces informations sont données à titre indicatif, il est important de suivre scrupuleusement l’avis et les conseils de votre pédiatre qui connaît votre bébé.

Le lait doit rester la base de l’alimentation de votre tout-petit. Il doit en consommer environ 500ml par jour. S’il est nourri au sein, tant mieux, c’est ce que vous pouvez lui offrir de mieux... Laissez-vous alors guider par votre Trésor quant aux quantités qu’il boit !

- Dès 6 mois : Tout doit être mixé !
Au tout début, il est primordial de commencer avec de petites doses : 1 cuillère de purée à midi en plus du biberon. Au fil des jours, vous pourrez augmenter les quantités. Au bout de 2 semaines, bébé doit manger entre 150 et 200g de légumes par jour à midi. Il est également conseillé de commencer la diversification par les légumes. Les bébés ont, en effet, une tendance assez prononcée à aimer tout ce qui est sucré. En donnant les fruits trop tôt, bébé risquerait donc de bouder ses légumes !
- Légumes (150 à 200g à midi) : Carotte, épinard, betterave, courge, patate douce, haricots verts, courgette épluchée et sans pépins...
- Féculent autorisé : la pomme de terre cuite à la vapeur.
- Les fruits sont autorisés, mais il vaut mieux attendre quelques temps afin que bébé se familiarise avec ses premiers légumes.

- Dès 7 mois : Tout doit être mixé !
- Légumes (150 à 200g à midi) : Introduction des blancs de poireaux, champignons, endives, brocolis, potiron...
- Féculent autorisé : la pomme de terre cuite à la vapeur.
- Fruits (150 à 200g) : Pomme, poire, banane. Évitez les fruits exotiques. Commencez toujours par introduire de petites quantités avant d’augmenter au fil des jours les doses. L’idéal serait de donner les fruits à 16h au goûter.
- Yaourts pour bébé : vous pouvez éventuellement lui donner un yaourt en remplacement du biberon à 16h, puis une compote de fruits.

- Dès 8 mois : Tout doit être mixé ! Chaque jour, bébé doit manger des au moins 150g de fruits, 150g de légumes et 20g de viande.
- Légumes en purée bien lisse (150 à 200g).
- Fruits (150 à 200g) : quand bébé s’est familiarisé avec la pomme, la poire et la banane, offrez lui la pêche, l’abricot et la prune...
- Introduction de la viande blanche (20g/jour) : poulet, dinde, jambon blanc, boeuf.
- Yaourts pour bébé.

- Dès 9 mois :
- Bébé peut désormais manger des légumes (150 à 200g) le soir en plus du biberon. Mais attention ! Il est important de ne pas lui donner de viande ou de poisson deux fois dans la journée et de toujours respecter la dose : 20g par jour.
- Légumes en purée lisse ou écrasés en tous petits morceaux (150 à 200g). Attention : pas de gros morceaux !
- Introduction des céréales dans l’alimentation (50g) : semoule, riz, tapioca.
- Introduction de pâtes style alphabet ou vermicelles dans sa soupe ou sa purée (50g)
- Céréales infantiles possibles le matin.
- Introduction de crudités (le tout mixé ou écrasé) : concombres, tomates...
- Introduction de poissons maigres (20g/jour) : cabillaud, colin, sabre, bar...
- Fruits (150 à 200g) : fraises, kiwi... très mûrs, cuits ou mixés.
- Viandes ou poissons hachés ou mixés (20g/jour).
- Introduction de fromages à pâte molle style gruyère.

- Dès 10 mois :
- Légumes écrasés ou mixés. Vous pouvez donc lui donner 150g à 200g de légumes chaque midi et chaque soir.
- Introduction du jaune d’oeuf (1 à 2 fois par semaine) lors du repas du midi. Ce jaune remplacera soit le poisson, soit la viande.
- Introduction de poissons gras (20g/jour) : thon, sardine, saumon...
- Viandes autorisées (20g/jour) : porc, agneau, mouton, lapin.
- Introduction des fameux boudoirs pour bébé. Attention : montrez à votre enfant comment le manger et restez toujours à proximité. S’il est possible de donner ce genre de biscuits, il est tout de même préférable que cette "gâterie" demeure exceptionnelle.
- Fruits écrasés ou mixés.
- Yaourts pour bébé.
- Fromages.

- Dès 11 mois :
- Légumes écrasés, coupés en petits morceaux ou mixés 2 fois par jour, le midi et le soir. 150 à 200 g par repas.
- Viande ou poisson (le tout haché) ou jaune d’oeuf lors du repas du midi.
- Introduction du quignon de pain : bébé peut manger son quignon comme un grand ! Il sera très fier de vous le montrer ! Restez toujours à proximité. Il existe quand même des dangers.
- Fruits crus possibles, écrasés ou mixés.
- Yaourts pour bébé.
- Fromages.

- Dès 12 mois :
- Légumes écrasés, coupés en petits morceaux ou mixés (150 à 200g deux fois par jour : le midi et le soir).
- Viande, poisson (le tout haché) ou oeuf lors du repas du midi.
- Fruits écrasés ou mixés.
- Yaourts pour bébé.
- Fromages.

Conseils :

Il est essentiel de donner "un rythme" alimentaire à bébé :

- petit-déjeuner : lait (céréales infantiles également possibles vers 9 mois)
- déjeuner : légumes + féculents + viande ou poisson ou jaune d’oeuf
- goûter : compote de fruit + yaourt.
- dîner : légumes ou soupe

Cette habitude alimentaire est à transmettre assez tôt, évitez donc de lui donner des aliments en dehors des repas.

Avant 12 mois, le chocolat est déconseillé en raison des risques d’allergie !
Les jus de fruit ne sont pas indispensables.
Les boissons gazeuses sont déconseillées avant les 3 ans de l’enfant.




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 commentaires

  • vernieuwe 30 novembre 2013

    Bonjour,

    Lors de l’introduction des légumes à 6 mois, doit-on y ajouter de la matière grasse (beurre) ?

    merci

  • Flora Bebetou 1er décembre 2013

    Bonjour,

    tout d’abord : bravo ! C’est super de préparer vous-même les petits plats de bébé, ce ne sera que meilleur pour lui... le goût des aliments est plus prononcé et il n’y a aucun artifice ni conservateur... C’est très bien, bravo !

    Pour répondre à votre question, il est préférable de ne rien ajouter lorsque vous préparez les purées et les compotes afin de conserver la saveur entière des aliments sans changer le goût originel de tel ou tel légume...

    Il est, en effet, très important ne pas "truquer" le goût des différents aliments en ajoutant tel ou tel artifice, comme de l’huile, du beurre, de la crème fraîche ou du sel... Les purées ou compotes que vous préparez doivent être le plus possible "naturelles" !

    Il faut savoir que le palais des bébés n’est pas du tout le même que celui des adultes... Nous, nous avons souvent besoin d’ajouter du sel, du poivre ou du beurre pour donner du goût à nos petits plats. On a souvent l’impression que nos plats sont fades sans l’ajout de sel ou de beurre... mais pour les bébés, les choses sont complètement différentes !

    Il est essentiel que les bout’choux mangent les aliments tels qu’ils sont vraiment afin qu’ils puissent être en mesure d’apprécier le goût réel, la texture unique et la saveur véritable de chaque légume et de chaque fruit. Aucun ajout n’est nécessaire !

    D’ailleurs, l’ajout de sel ou de matière grasse est à éviter et le plus longtemps possible... Lorsque le goût et la texture d’un légume sera bien connue de l’enfant (et qu’il sera un peu plus grand), vous pourrez en effet ajouter un petit fromage Kiri dans la soupe par exemple... Mais à 6 mois, les ajouts de matière grasse sont fortement déconseillés.

    N’hésitez pas à me contacter si vous avez d’autres questions, la diversification alimentaire... ce n’est pas toujours simple au début !

    A très bientôt ! et bon appétit à bébé !
    Flora