Accueil > Grossesse > Les maux de la grossesse > Jambes lourdes et grossesse



Jambes lourdes et grossesse

Jambes lourdes et grossesse vont souvent de paire ! En effet, durant cette période, le corps subit de nombreux et profonds bouleversements en tous genres provoquant quelques désagréments... Bebetou fait le point et vous explique les causes de ce petit problème et les trucs et astuces pour y remédier !

Pourquoi ?

JPEG - 8.4 ko
Jambes lourdes et gonflées pendant la grossesse

Dur dur d’être enceinte quand on a les jambes lourdes et gonflées... Ce désagrément n’est pourtant pas rare mais il faut bien l’avouer, il est extrêmement désagréable, inconfortable et parfois même très douloureux ! Soyez d’ores et déjà rassurée car dans 80% des cas, cette sensation de lourdeur disparaît juste après l’accouchement (comme la plupart des maux de la grossesse d’ailleurs !) ! Mais au fait, pourquoi les jambes deviennent lourdes et gonflées lorsqu’une femme est enceinte ?

L’augmentation du taux d’hormones

La grossesse est une période propice à l’apparition de troubles de la circulation sanguine. Entre 10 et 20% des femmes souffrent d’insuffisance veineuse durant leur grossesse provoquant ainsi un gonflement des jambes. C’est en partie à cause de cette insuffisance veineuse qu’apparaissent les fameuses varices. Environ 62% des dames les voient apparaître dès leur première grossesse...

Ces troubles circulatoires peuvent survenir très tôt : dès le 2ème ou 3ème mois de grossesse ! Ils sont en majeur partie liés à l’élévation du taux d’hormones ainsi qu’à l’augmentation du volume sanguin qui va jusqu’à tripler ! Cette hausse est bénéfique au Bout’Chou qui a besoin d’être alimenté en oxygène et en nutriments... mais la future mère doit malheureusement en accepter les conséquences : jambes lourdes, rétention d’eau, œdèmes... Cette élévation de la masse sanguine s’accompagne aussi de la dilatation des veines qui est favorisée par l’élévation du taux de progestérone. Des facteurs qui sont la cause principale de l’apparition des troubles veineux. La progestérone est une hormone très active pendant la grossesse, elle a tendance à faire du zèle ! Son action décontractante va agir sur la plupart des muscles lisses du corps : intestins, muscle utérin et... paroi des veines qui se dilate. Les veines dilatées deviennent alors moins toniques et rencontrent des difficultés à faire remonter le sang des jambes vers le cœur.

L’utérus qui grossit

Mais un autre facteur joue un rôle majeur dans ce désagrément commun à presque toutes les femmes enceintes : L’utérus ! Eh oui, encore et toujours lui !

Au fil des jours, ce dernier prend de plus en plus de place, il grossit énormément et finit donc par déplacer et comprimer différents organes dans votre corps causant bon nombre de maux ! D’autant plus qu’avec la grossesse, les femmes prennent en général entre 10 et 20 kilos : un poids lourd à porter pour nos pauvres petites gambettes !

Ainsi, l’utérus qui grossit va comprimer la veine cave qui draine le sang des membres inférieurs vers le coeur. La circulation sanguine est donc quelque peu "ralentie", le sang commence à stagner dans les jambes provoquant des oedèmes, des douleurs, des crampes et des sensations de lourdeur dans les jambes.

Mais ce n’est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez tout supporter ! Certains gestes simples peuvent soulager vos jambes lourdes... On fait le récapitulatif !

Comment soulager les jambes lourdes ?

Il est impossible de guérir d’insuffisance veineuse... Mais on peut cependant atténuer les désagréments et essayez de les éviter. Pour cela, il faut respecter quelques "règles" simples :

- Faire attention à sa prise de poids : une prise de poids trop rapide et trop brutale favorise, en effet, les sensations de jambes lourdes et les troubles de la circulation. Mangez donc équilibré ! Voir aussi :
- Alimentation durant la grossesse

- Bannissez les épices de vos repas car elles contribuent malheureusement à la dilatation des veines.

- MARCHEZ ! C’est l’une des règles les plus importantes pour favoriser la circulation du sang dans le corps ! Ce n’est pas parce que vous êtes enceinte que vous ne devez plus pratiquer d’activité sportive douce... Au contraire ! Il est extrêmement important de rester active durant sa grossesse afin de préparer son corps aux efforts de l’accouchement mais aussi afin d’éviter les troubles veineux et donc les jambes lourdes. Alors, marchez au moins 20 mn par jour ! C’est l’occasion de se promener en amoureux avec le futur papa... La natation est également une activité sportive douce adaptée à l’état des femmes enceintes.
Pour en savoir davantage, consultez nos articles :
- Sport et grossesse
- Quel sport durant votre grossesse ?
- Sports à éviter durant la grossesse

- Bouger vos jambes ! Évitez de rester assise sans bouger trop longtemps. Si vous travaillez dans un bureau par exemple, faites de petites pauses pour marcher quelques instants... C’est essentiel !

- Évitez également la station debout trop longtemps.

- Évitez les bains chauds : les hammams, saunas et bains trop chauds car la chaleur dilate les vaisseaux ! Optez pour une bonne douche fraîche, ça tonifie !

- L’eau froide : N’hésitez pas à passer vos jambes sous l’eau froide qui favorisera la bonne circulation sanguine !

- Évitez de porter des chaussettes ou vêtements trop serrés. Évitez également les bottes... Tout ce qui est serré ou source de chaleur pour vos jambes est à proscrire !

- Optez pour des vêtements amples et confortables !

- Évitez les talons hauts qui empêchent la flexion de la cheville.

- Massez vos gambettes ! En effet, les massages sont excellents pour pour favoriser la circulation sanguine. Massez-vous avec un gel adapté !

- Dormez les jambes surélevées : Il est conseillé de surélever vos gambettes à l’aide d’un oreiller.

- Portez des bas de contention : Il existe désormais de très jolis bas de contention très esthétiques adapté aux femmes enceintes (ceinture extensible...).Ce type de bas est le traitement idéal en cas d’insuffisance veineuse ! Ne l’oubliez pas !

Si les douleurs persistent, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin qui vous prescrira certainement des veinotoniques, alors nécessaires. En cas d’insuffisance veineuse d’autres troubles peuvent apparaître : les hémorroïdes. Dans ce cas, les veinotoniques sont un traitement parfait ! Mais attention... certains d’entre eux sont dangereux, notamment pour bébé. Alors, ne prenez rien sans avis médical !

Voir aussi :
- Belle, enceinte et fière de l’être !




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire