Accueil > Accouchement > Maternité > Inscription à la maternité



Inscription à la maternité

Dès les premières semaines de grossesse, les questions relatives au déroulement de l’accouchement se bousculent et s’enchaînent dans l’esprit des futures mamans... Cet événement unique dans la vie d’une femme devient une préoccupation majeure et une véritable source de questionnement : Quelle maternité choisir ? Quand et comment s’inscrire ? Est-ce obligatoire ? Explications sur ce sujet... angoissant !

L’inscription à la maternité est-elle obligatoire ?

L’inscription à la maternité n’est absolument pas obligatoire, mais seulement 1% des femmes enceintes choisissent d’accoucher à domicile.

S'inscrire à la maternité Les maternités et établissements hospitaliers ne sont pas sectorisés, ce qui signifie que vous pouvez vous inscrire dans l’établissement que vous souhaitez, qu’il soit proche ou non de votre domicile. Néanmoins, la proximité géographique est un critère de sélection à ne pas négliger... être proche de la maternité comporte de sérieux avantages !

Sachez cependant que le jour de l’accouchement, tous les établissements sont dans l’obligation de vous accepter, que vous soyez inscrite ou pas. Le cas échéant, l’établissement pourrait être poursuivi pénalement pour non assistance à personne en danger. Néanmoins, accoucher dans un endroit où vous n’êtes pas inscrite et donc pas attendue risque de vous stresser plus qu’autre chose... ce qui ne facilitera pas l’accouchement.

L’inscription à la maternité permet à la future maman de se familiariser avec l’établissement et l’équipe médicale afin d’arriver le jour J complètement détendue ! Mais quels sont les délais d’inscription ?

Quand s’inscrire à la maternité ?

Il est fortement recommandé de s’inscrire à la maternité le plus tôt possible...

En région parisienne, il est conseillé de réserver sa place à la maternité dès le constat de l’absence de règles, soit, dès le 1er mois de grossesse. Malheureusement, beaucoup d’établissements hospitaliers dans le bassin parisien sont saturés et affichent "complet" 9 mois à l’avance... Les places sont donc très limitées. Pourquoi ? La hausse de natalité, la fermeture de petites structures, les listes d’attente de plus en plus longues... Les disponibilités sont encore plus rares pour les maternités réputées ou de niveau 3 (spécialisées dans les grossesses et accouchements à risques). Bien souvent, on constate que les établissements de niveau 2 ou 3 sont très prisés par les femmes enceintes qui pensent trouver davantage de sécurité. Cependant, la différence majeure entre les maternités de niveau 1 et celles de niveau 2 ou 3 réside essentiellement dans les soins apportés au nouveau-né. Le bloc obstétrical est le même pour chacun des trois niveaux de maternités : ce qui signifie que les établissements de niveau 1 peuvent prendre en charge aussi bien les accouchements "simples" que ceux considérés comme plus délicats qui nécessitent une césarienne, une épisiotomie ou l’utilisation du forceps pour extraire l’enfant. Cela concerne environ 90% des grossesses, soit, la plupart des cas.

Dans les autres régions de France, la situation est moins catastrophique, heureusement ! Néanmoins, les établissements hospitaliers des grandes villes sont rapidement pris d’assaut ! En règle générale, l’inscription à la maternité se fait au cours du 5ème mois de grossesse, au moment où la Sécurité Sociale prend en charge à 100% la grossesse.

La conjoncture actuelle impose cependant une réactivité bien avant cette date : dans les maternités, les listes d’attente sont très longues, notamment lorsqu’il s’agit de grandes agglomérations. Les cliniques font preuve de davantage de souplesse, sauf si elles sont victimes de leur succès ! Il est donc conseillé de réserver sa place à la maternité le plus tôt possible... quelque soit la région où vous habitez afin d’être certaine d’accoucher dans l’établissement de votre choix.

Comment s’inscrire à la maternité ?

Vous pouvez téléphoner ou vous rendre directement au secrétariat de l’établissement souhaité pour vous y inscrire. Le choix de la maternité est extrêmement important, c’est le lieu où vous allez donner la vie ! Visiter plusieurs établissements est donc fortement recommandé avant de prendre votre décision définitive.

En fonction de la date de vos dernières règles, vous serez inscrite pour la date présumée prévue de votre accouchement. On vous communiquera alors un premier entretien afin de déterminer au mieux le suivi médical de votre grossesse. Dès la déclaration de grossesse, les maternités proposent aux futures mamans un suivi médical personnalisé et complet qui comprend les échographies et les consultations prénatales entre autre.

- Le coût

Que l’établissement soit public ou privé, s’il est conventionné, la Sécurité Sociale prend en charge à 100% tous les frais de la grossesse et de l’accouchement. Dans un établissement privé et agréé, la future maman est tenue d’avancer les frais médicaux qui lui seront ensuite remboursés à hauteur de 80%. Attention : si l’établissement choisi est non agréé, aucun remboursement ne sera effectué : vous serez dans l’obligation de payer la totalité des frais de votre accouchement.

- Les formalités administratives

L’inscription à la maternité implique automatiquement plusieurs démarches administratives... Mais rassurez-vous, rien de bien compliqué : vous devrez fournir à l’établissement le livret de famille, une pièce d’identité valide, l’attestation de Sécurité Sociale, la carte de mutuelle, la carte de groupe sanguin, le fameux carnet de maternité et tous les documents médicaux relatifs à votre grossesse (résultats d’examens, échographies déjà pratiquée, analyse de sang...). Vous devrez également indiquer vos coordonnées postales.




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire