Accueil > Grossesse > Les maux de la grossesse > Infections urinaires et grossesse



Infections urinaires et grossesse

Elle est belle la vie quand on est enceinte ! Tel devrait être le slogan de chaque femme durant sa grossesse... Le problème ? Eh bien, malheureusement certaines dames vivent un quotidien parsemé de bon nombre de désagréments liés à leur état de grossesse. Parmi ces maux, les infections urinaires ! Bebetou vous dit tout à ce sujet.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

JPEG - 11.4 ko
Infections urinaires durant la grossesse

Tout d’abord, sachez que l’infection urinaire chez la femme enceinte est un état pathologique fréquent dont les caractéristiques diffèrent de l’infection urinaire "classique" de l’adulte en général. Environ 1 femme sur 10 en est touchée durant sa grossesse. Ce n’est donc pas rare !

Il faut savoir que les urines ne contiennent aucun germe microbien, elles sont donc stériles. Lorsqu’on a une infection urinaire, cela se traduit par la présence de ces fameux germes microbiens dans les urines.

Chez la femme enceinte, l’infection urinaire est malheureusement favorisée par les modifications anatomiques provoquées par l’état de grossesse. Et devinez qui sont les coupables ? La faute aux hormones encore une fois ! En effet, les voies urinaires deviennent paresseuses en raison du taux de progestérone qui augmente. Cette hormone possède en réalité une action décontractante puissante qui va agir sur la plupart des muscles lisses : intestins, muscle utérin...

Plus tard dans la grossesse, un autre facteur va jouer un rôle prépondérant dans la survenue d’infections urinaires : l’utérus. Devenant de plus en plus volumineux, l’utérus va perturber le fonctionnement habituel des organes urinaires de votre corps. Conséquence : la vessie se vide moins bien favorisant l’apparition des infections urinaires.

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire ?

Chez la femme enceinte, l’infection est généralement très vite découverte grâce aux dépistages mensuels systématiques qui commencent à partir de la 13ème semaine de grossesse et jusqu’à l’accouchement. Bien entendu, vous pouvez souffrir d’une infection urinaire bien avant ce 4ème mois, mais alors, quels sont les symptômes pour la reconnaître ?

- Envies fréquentes d’uriner
- Sensation de brûlure en urinant
- Besoin d’uriner sans pour autant réussir
- Petites pertes urinaires
- Les urines n’ont pas une couleur habituelle : en début d’infection, les urines sont de couleur jaune foncé. Puis au fil des jours, la couleur évoluera du jaune au orange et du orange vers le rouge.
- Les urines contiennent du sang

Les types d’infections

Il faut savoir que la bactériurie (présence de bactéries dans les urines) peut être à l’origine de pathologies différentes : cystite, pyélonephrite et bactériurie asymptomatique.

La cystite : Elle est souvent d’origine bactérienne et demeure l’infection urinaire la plus fréquente. Il s’agit ici d’une inflammation de la vessie. Vous ressentez des brûlures au moment d’uriner et une envie fréquente d’uriner.

La pyélonephrite : Il s’agit ici de bactéries qui remontent les voies urinaires pour atteindre les reins. Généralement, elle est la complication sévère d’une cystite qui n’a pas été traitée. C’est une infection grave qui doit être traitée en urgence ! Vous connaissez des douleurs intenses au niveau des reins qui peuvent s’accompagner de fièvre, nausées et transpiration.

L’urétrite : Il s’agit d’une inflammation et d’une infection de l’urètre, le canal qui relie la vessie au mea urinaire. Elle est sexuellement transmissible.

La bactériurie asymptomatique : Il s’agit de la présence de bactéries dans les urines sans qu’il y ait pourtant de symptôme d’inflammation, de douleur en urinant... Elle doit être traitée impérativement car elle peut être à l’origine d’une accouchement prématuré !

Attention ! Chez la femme enceinte, l’infection est parfois plus difficilement percevable : vague pesanteur pelvienne par exemple... En cas de doute, consultez !

Est-ce grave ?

Mesdames, si vous souffrez d’une infection urinaire, n’attendez pas pour consulter ! Les infections urinaires durant la grossesse peuvent avoir des conséquences redoutables pour votre bébé ! Elles peuvent en effet provoquer des contractions utérines et donc être à l’origine d’un accouchement prématuré. Soyez donc vigilante. En cas de doute, n’hésitez pas à consultez même si c’est une fausse alerte.

N’oubliez donc pas d’effectuer chaque mois vos examens et analyses des urines OBLIGATOIRES durant votre grossesse ! C’est important pour votre santé et celle de bébé.

Quels sont les traitements utilisés ?

Au cours de la grossesse, toute infection urinaire doit être traitée ! Pour vous soigner, on vous prescrira certainement des antibiotiques et anti-bactériens.

Les fluoroquinolones, les sulfamidés, les tétracyclines et aminosides sont à proscrire durant la grossesse !

Conseils pour éviter l’infection urinaire :

Pour éviter l’infection urinaire, il est important de suivre ces quelques conseils :

- Boire plus de 1,5 litres d’eau par jour
- Ne pas se retenir d’aller uriner
- Uriner après chaque rapport sexuel
- Limitez les toilettes intimes à 2 fois par jour en utilisant des savons non agressifs qui pourraient déteriorer votre flore vaginale. Sachez que cette dernière protège naturellement des bactéries, alors autant la chouchouter ! Évitez également les toilettes vaginales qui détruisent la flore bactérienne qui agit comme protecteur du vagin. Utilisez des savons doux qui respectent le PH vulvaire (entre 5 et 7).
- Effectuer une bonne toilette après les selles
- S’essuyer avec le papier hygiénique en allant d’avant vers l’arrière
- Se laver les mains après avoir uriné
- Lutter contre la constipation
- Eviter de porter des pantalons serrés
- Bannir les sous-vêtements en fibres synthétiques car ils favorisent la transpiration et la multiplication des germes. Optez pour le coton !

En cas d’infection urinaire pendant la grossesse, consultez votre sage-femme sans attendre !

Pour connaître les autres désagréments liés à la grossesse, consultez également notre article : Liste des maux de la grossesse.
Voir également :
- Envies d’uriner : signe de grossesse ?
- Envies fréquentes d’uriner pendant la grossesse




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 commentaire

  • Maymouna 2 septembre 2013

    Bonjour,
    juste pour vous remerciez de vos conseils ! je suis enceinte et je souffre presque de tous les maux de grossesse donc ça me soulage d’avoir de ci bons conseils. encore une fois merci !