Accueil > Grossesse > Les maux de la grossesse > Grossesse : oedèmes et rétention d’eau



Grossesse : oedèmes et rétention d’eau

Quand une femme est enceinte, son corps subit des bouleversements hormonaux à l’origine de divers désagréments d’ordre physique, moral et même émotionnel. On ne peut pas dire que ces maux soient insurmontables, cependant, ils demeurent désagréables, gênants et peuvent même gâcher la vie de certaines futures mamans. Les oedèmes et la rétention d’eau sont des problèmes fréquents au cours d’une grossesse et ne sont pas anodins ! Mais alors, est-ce dangereux ? Pourquoi vos jambes sont-elles gonflées ? Bebetou vous renseigne.

Jambes, pieds et mains gonflés : pourquoi ?

Pendant la grossesse, les femmes enceintes constatent très souvent qu’elles ont les pieds et les mains gonflés. Ce petit bobo peut sembler anodin, mais en réalité, il peut être le signe d’un dysfonctionnement rénal dû à une rétention d’eau ou à la présence d’œdèmes. Si vous souffrez d’un œdème, c’est que votre corps retient trop de liquide. Ce désagrément survient principalement en raison de la hausse du taux d’hormones ainsi que par l’augmentation du volume sanguin.

Maux de la grossesse : rétention d'eau, oedèmes, troubles veineux...Les hormones
L’augmentation du taux de progestérone au cours de la grossesse entraîne une perte de sel. Pour compenser cette perte, l’organisme se met à retenir l’eau et le sodium. Pour aggraver les choses, les œstrogènes en font de même et se mettent également à garder l’eau et le sodium. Résultat ? Cette rétention entraîne le gonflement de divers membres ainsi que l’apparition d’œdèmes.

L’augmentation du volume sanguin
D’autre part, on a constaté qu’au cours d’une grossesse, le volume sanguin augmente d’environ 30% ! Si ce changement va permettre au fœtus d’être alimenté en oxygène et en nutriments, la future maman va devoir en accepter les conséquences : rétention d’eau et œdèmes qui résultent de la dilatation des veines. La progestérone est en partie responsable de la dilatation des veines car elle possède la particularité d’être une hormone très décontractante ! Elle agit sur les muscles lisses du corps de la future mère pour les décontracter : elle décontracte le muscle utérin, les intestins ainsi que la paroi des veines qui se dilatent. Ces dernières peinent à faire remonter le sang des jambes vers le cœur. Le sang finit par stagner dans les membres inférieurs provoquant un ralentissement considérable de la circulation sanguine ainsi que l’apparition d’un certain nombre de désagréments que vous connaissez bien : jambes lourdes, mains et pieds gonflés, rétention d’eau, œdèmes.

L’utérus
Plus tard dans la grossesse, lorsque l’utérus a considérablement grossi, il exerce une pression assez importante sur les vaisseaux sanguins de votre abdomen. La veine cave est une grosse veine qui fait remonter le sang des membres inférieurs (jambes, pieds...) vers le cœur. En raison de la pression exercée par l’utérus proéminent, cette fameuse veine cave est comprimée. Votre circulation sanguine est ainsi ralentie, le sang des jambes remonte moins bien vers le cœur et le sang stagne dans vos jambes. Vient alors un autre petit "hic" : Le sang stagnant dans vos membres inférieurs ne va pas être sans conséquence. L’eau jusque là contenue dans les vaisseaux va être envoyée vers les tissus des pieds et des chevilles. Résultat : vos jambes sont gonflées, notamment en fin de journée ! Ce même phénomène peut également faire gonfler vos mains, désagrément qui survient principalement entre les 7ème, 8ème et 9ème mois de grossesse. Il semblerait que les fortes chaleurs aggravent le problème, alors attention à l’été !

Position allongée
Le gonflement des membres peut être causé par une mauvaise circulation sanguine. Ce phénomène est principalement lié à la position allongée. Il est conseillé de dormir sur le côté gauche durant la grossesse.

Œdèmes : Risque de pré-éclampsie

La rétention d’eau et les œdèmes sont des maux récurrents qui touchent environ 50 à 80% des femmes enceintes, surtout en fin de grossesse, au 3ème trimestre. Ce désagrément n’est pas dangereux ! Toutefois, une surveillance est indispensable.

Associés à une hypertension artérielle, les œdèmes et la rétention d’eau peuvent être le signe d’une complication de la grossesse : la pré-éclampsie, une maladie grave pour la future maman et son bébé. Cette toxémie gravidique apparaît principalement après la 27ème semaine de grossesse. Les symptômes se traduisent par un gonflement soudain du visage, des mains et des pieds, des maux de tête douloureux et des troubles de la vue.

Soulager les œdèmes et la rétention d’eau

La survenue d’œdèmes est le signe d’une mauvaise circulation sanguine. Un trouble veineux causé par la hausse des hormones de grossesse et par l’augmentation du volume sanguin.

Heureusement il existe des solutions ! Quelques règles simples permettent de soulager ces maux désagréables :

- Évitez la station debout trop longtemps
- Dormir les jambes surélevées par un oreiller
- Reposez-vous en surélevant toujours vos jambes
- Toujours dormir du côté gauche. La veine cave se trouve en effet du côté droit.
- Marchez au moins 20 minutes par jour. Pratiquez une activité physique douce.
- Bougez vos jambes ! Évitez de rester assise trop longtemps sans bouger vos gambettes.
- Passez vos jambes sous l’eau fraîche, voire froide.
- Évitez les bains trop chauds qui dilatent les vaisseaux sanguins.
- Portez des bas de contention si nécessaire (il existe aujourd’hui des bas de contention très esthétiques et très jolis !).
- Évitez de manger trop salé... et trop épicé !
- Buvez de l’eau même si vous souffrez de rétention d’eau ! Consommez au moins 1,5 litres d’eau par jour !
- Évitez de porter des demi-bas qui bloquent la circulation sanguine
- Veillez sur votre prise de poids. En effet, une prise de poids trop soudaine et trop importante favorise les troubles veineux, source même d’oedèmes et de problèmes de jambes lourdes.
- Massez-vous... Ou plutôt : faites-vous chouchouter par votre prince et mettez-le à contribution !

- N’oubliez pas : ces désagréments gênants ne dureront pas toujours ! Essayez de profiter de votre grossesse et de ces moments privilégiés que vous passez avec bébé en totale symbiose : ça ne dure que 9 mois dans une vie, c’est peu. Les maux de la grossesse disparaissent généralement juste après l’accouchement : du jour au lendemain, vous n’aurez plus rien. Patience et courage...




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 commentaires

  • kabuya kaja 4 mai 2015

    Je veux savoir : les œdèmes de la grossesse apparaissent à combien de mois de grossesse ?

  • Flora 4 mai 2015

    Bonjour,

    les œdèmes sont fréquents au cours de la grossesse, dans la plupart des cas, ils apparaissent surtout au 3ème trimestre... mais chez certaines femmes, ils peuvent aussi apparaître plus tôt !