Accueil > Alimentation de bébé > Allaitement > Favoriser la lactation



Favoriser la lactation

Les avantages de l’allaitement maternel ont des effets immédiats et inégalables sur la santé des bébés... Mais l’impact est encore bien plus important qu’on ne l’imagine : sur le long terme, le lait maternel a des conséquences positives incomparables : il diminue les risques de cancer, d’allergie, de diabète et d’obésité. L’allaitement est également une véritable source de bien-être pour le bébé et pour la maman. Pour autant, choisir l’allaitement ce n’est pas choisir la facilité. La décision d’allaiter vous revient : elle dépend de vos convictions personnelles sur le sujet. Malgré leurs convictions en la matière, beaucoup de nouvelles mamans décident pourtant d’abandonner en cours de route... A qui la faute ? La fatigue et le découragement sont certainement les principaux responsables. Réussir l’allaitement demande de la volonté, quelques connaissances sur le sujet et de petites astuces naturelles pour favoriser la lactation !

L’allaitement

Choisir d’allaiter son bébé c’est lui offrir le meilleur des départs dans la vie ! C’est également un excellent moyen de "prolonger" sa grossesse. Les bienfaits du lait maternel sont nombreux, certaines études ont prouvé que les mères qui allaitent leur enfant, développent un lien émotionnel plus fort et plus intense avec leur Bébé... Néanmoins, de nombreuses mamans décident d’arrêter l’allaitement plus tôt que prévu.

Allaitement : favoriser la lactation Le plus difficile dans l’allaitement c’est le commencement... Au fil des semaines et des mois qui passent, l’allaitement devient beaucoup plus facile... c’est véridique. La maman prend ses marques et prend confiance, la novice des premiers jours est devenue une véritable pro en la matière ! Le plus difficile c’est de tenir bon dès le début... si vous vous accrochez, la suite devrait être un véritable jeu d’enfant... Au final, le plus dur pour vous se sera d’arrêter l’allaitement :)

Les débuts de l’allaitement ne sont pas toujours simples. Au cours des premières semaines (et même des premiers mois), vous constaterez certainement des fluctuations au niveau de votre production de lait... Certains jours, vos seins sembleront complètement vidés et vous vous sentirez démunie presque désespérée ! Surtout pas de panique ! Il faut un peu de temps pour permettre à la lactation de s’installer confortablement. Au cours de l’allaitement, bébé passe par des phases de pics de croissance qui l’incitent à téter davantage. Résultat : vous avez l’impression de ne plus avoir de lait ! Mais ce n’est qu’une impression...

L’important c’est de ne pas baisser les bras et de persévérer... De petites astuces naturelles et très simples peuvent favoriser la lactation. Sachez également que la taille de la poitrine n’a aucune influence sur la quantité de lait produite !

Les commandements de la lactation

En matière d’allaitement, le ressenti des mamans peut parfois fausser les données ! Au tout début, votre corps ne sait absolument pas quelle quantité de lait votre bout’chou aura besoin. Il en fabrique donc une certaine quantité. C’est en donnant la tétée à la demande que vous permettrez à votre corps de produire automatiquement le volume de lait qui correspond aux besoins de votre bébé.

- Bébé au sein le plus souvent tu mettras

Plus bébé tète, plus les seins de maman se remplissent... c’est logique, mathématique et systématique ! Pour favoriser la lactation, mettez bébé au sein le plus souvent possible ! La baisse de production de lait peut être causée par un nombre trop insuffisant de tétées par tranche de 24h. Plus vous allaiterez bébé, plus vos seins produiront du lait afin de répondre aux besoins nutritionnels toujours plus importants du bout’chou ! Au début, il vaut mieux éviter de donner le sein à heures fixes, il est préférable d’allaiter bébé à la demande afin de favoriser l’installation de la lactation. Faites confiance à votre bout’chou, laissez son instinct vous guider. Au fil du temps, votre enfant lui-même aura instauré naturellement des heures fixes de tétées...

- La crainte de ne pas avoir du lait tu banniras !

Pour un allaitement réussi, il est important d’éradiquer tout stress et toute inquiétude. N’ayez pas peur de ne pas avoir du lait. Le domaine "psychologique" joue un grand rôle dans votre production de lait... De nombreuses nouvelles mamans nous ont rapporté leurs expériences : les jours où elles étaient anxieuses, tristes et assaillies par le stress et les doutes, leur production de lait diminuait... étrange ? Non, le corps est une machine qui obéit à ce que lui dicte nos pensées. La solution ? Soyez heureuse, profitez de votre bébé et faites le plein de bonne humeur : la qualité et la quantité de votre lait en dépend. Evidemment, vous avez le droit d’avoir de temps en temps, comme tout le monde, des petits coups de blues... Il est juste important que vous soyez décontractée et détendue lors des tétées.

- La succion de bébé tu vérifieras !

La production de lait dépend en partie de la fréquence des tétées mais également de l’efficacité de succion de votre bébé. Veillez à ce que votre bout’chou tète convenablement : vous pouvez l’aider. La succion du nourrisson favorise la sécrétion de deux hormones essentielles à la lactation. Une succion efficace entraînera une production de lait plus importante. Un bébé qui boit bien et un bébé que l’on entend déglutir pendant la tétée ! Ecoutez-le et vous saurez s’il tète correctement !

- Beaucoup d’eau tu boiras !

Pour produire du lait, il est important de boire suffisamment. Veillez donc à boire tous les jours au moins 1,5-2 litres d’eau par jour.

- Le besoin de dormir tu combleras

L’accumulation de fatigue peut influer sur la quantité de lait produite. Quand on allaite, il est important d’être en bonne forme physique... Dormez lorsque vous en éprouvez le besoin sans culpabiliser. Faites de petites siestes et reposez-vous, vous favoriserez votre lactation. Durant les premières semaines, on conseille aux mamans de suivre le même rythme que bébé : dormez lorsqu’il dort.

- Des tisanes d’allaitement tu consommeras

Pour stimuler votre production de lait, vous pouvez consommer des tisanes d’allaitement ! On en trouve dans toutes les pharmacies et dans tous les magasins. Vous pouvez également vous concocter de petites recettes :
>>> Versez des graines de fenugrec, fenouil, anis étoilé et cumin dans 250ml d’eau (1 cuillère à café de chaque ingrédient). Laissez infuser le tout pendant 5 minutes environ et dégustez c’est prêt !

Trois à quatre tasses par jour sont suffisantes pour favoriser la lactation ! N’en abusez pas non plus ! Vous trouverez ces ingrédients en pharmacie.

- Le tire-lait tu utiliseras

Pour favoriser la lactation, la location ou l’achat du tire-lait peut être très efficace ! Vous pouvez tirer votre lait entre les tétées afin de stimuler vos seins à produire davantage de lait. C’est plutôt efficace !

- Bébé contre toi tu porteras

Saviez-vous qu’à la maternité, ce sont les pleurs de votre bébé qui ont stimulé votre première grosse montée de lait ?

Pendant les premières semaines, les pleurs de votre bout’chou favorisent les montées de lait ! De même, si vous souhaitez favoriser votre lactation, optez le plus souvent pour des ballades avec l’écharpe de portage plutôt qu’avec la poussette. Vous pouvez également garder bébé contre vous le plus souvent possible : la présence de l’enfant contre sa maman provoque des phénomènes biologiques qui stimulent les seins et les incitent à produire beaucoup plus de lait.

De nombreux autres facteurs favorisent la lactation :
>>> Dormir dans la même pièce que bébé
>>> Sentir son odeur et regarder des photos de lui
>>> Le garder dans vos bras...

- Une position d’allaitement adéquate tu adopteras

Lors des tétées, la position d’allaitement joue un grand rôle. Il est essentiel que la maman se sente confortablement installée... Cela vous évitera des problèmes de dos. La position dans laquelle se trouve l’enfant est également importante : bébé a beson d’être correctement installé pour correctement téter !

Nous espérons que ces petites astuces vous permettront d’allaiter Bébé le plus longtemps possible... L’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. Dès la diversification alimentaire, l’OMS conseille aux mamans de continuer l’allaitement maternel jusqu’à l’âge de 2 ans.

Si vous continuez l’allaitement au-delà de 12 mois, vous connaîtrez certainement des critiques, notamment de la part de femmes qui diront que le lait maternel ne couvre pas tous les besoins nutritionnels d’un bébé... Sachez que la composition du lait maternel suit le rythme de croissance de l’enfant : il se modifie afin de répondre aux besoins changeants du bébé qui grandit ! Le corps est une mécanique extraordinaire, faites-lui confiance. L’allaitement devient de plus en plus facile au fil des semaines... Courage, il faut persévérer !

Voir aussi : Allaitement et dents de bébé




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire