Accueil > Famille > Enceinte du 2ème bébé : comment l’annoncer au 1er ?



Enceinte du 2ème bébé : comment l’annoncer au 1er ?

Il est votre tout premier bébé... Le seul, l’unique, le n°1. L’enfant tant attendu, aimé et choyé par papa et maman, le centre de toutes vos attentions depuis qu’il est né. Mais vous avez renoué avec la belle aventure de la maternité et vous êtes enceinte de votre 2ème bébé ! Félicitations ! Une nouvelle naissance va bientôt agrandir votre jolie petite famille faisant passer votre enfant unique au statut d’enfant aîné. Aië.. ça se complique ? L’arrivée de ce petit dernier est finalement un cataclysme familial miniature qui va redistribuer les places dans votre tribu et bouleverser tout le monde ! Une vraie révolution en somme.

Mais rassurez-vous… Si l’arrivée d’un 2ème bébé est une véritable étape de la vie familiale et donc, un chamboulement, c’est surtout le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à votre aîné en devenir. L’expérience de la relation fraternelle est une chance pour tout enfant, vous pouvez en être certain(e).

L'arrivée du 2ème bébé : comment l'annoncer au grand ?

Arrivée d’un 2ème bébé : Comment l’annoncer à l’aîné ?

A quel moment de la grossesse ?

Vous voilà à nouveau enceinte et les tous premiers signes de la grossesse rythment désormais votre petit quotidien. Vous vous demandez certainement quand et comment annoncer la nouvelle au 1er bébé ? Cela dépend de l’âge de votre bout’chou mais aussi de son tempérament.

On a coutume de dire qu’il est plus prudent d’attendre le 3ème mois de grossesse et la 1ère échographie pour s’assurer que le risque de fausse couche est quasiment nul et que le foetus va bien.

Dans le cas où votre aîné est déjà grand, il devinera certainement que quelque chose se passe… mieux vaut éviter de lui dire qu’il se trompe s’il a des soupçons. Vous pourriez compromettre votre relation.

Si votre 1er enfant est encore très jeune, les mois d’attente peuvent lui sembler interminables avant d’accueillir ce bébé... d’autant plus qu’entre 2 ans et 4 ans, la notion de temps est encore très floue. Il ne sait absolument pas ce que représentent 7 ou 8 mois d’attente ! Mieux vaut alors attendre encore un peu. Veillez tout de même à ne pas lui annoncer cette magnifique nouvelle trop tard dans la grossesse non plus. Autrement, votre petite tête blonde pourrait bien se sentir exclu du bonheur que vous partagez depuis des mois avec le papa et il ne comprendra absolument pas pourquoi il est tenu à l’écart. De plus, les enfants sont des petits curieux de nature qui laissent traîner leurs oreilles un peu partout dans la maison. Même quand on les pense concentré en train de jouer... ils nous écoutent, c’est fou ! Ce serait dommage qu’il surprenne une conversation et qu’il réalise que quelque chose de secret se trame à son insu.

Finalement, le moment le plus approprié pour lui annoncer la bonne nouvelle serait peut-être lorsque vos formes commencent à être visibles. Quand le bidou de maman s’arrondit, votre chérubin prend conscience qu’à l’intérieur, un petit bébé grandit et alors la grossesse semble moins abstraite dans son esprit. C’est aussi sentir les mouvements de ce minuscule petit être en train de bouger juste là, sous la paume de sa main d’enfant.

Enfin, pour annoncer à bébé l’arrivée d’un 2ème, il faut aussi prendre en compte le caractère de votre grand. Par exemple, s’il est de nature assez anxieuse et que vous pensez qu’il a besoin de temps pour ingérer le fait qu’il va devenir un grand frère ou une grande sœur, mieux vaut lui dire rapidement afin qu’il puisse se préparer. Seuls les parents sont en mesure de jauger !

Dans tous les cas, prenez soin de choisir un moment où il sera parfaitement disponible... tout comme vous d’ailleurs. Car il aura probablement des questions et vous devrez vous montrer présent(e) pour répondre à ses interrogations et apaiser ses craintes s’il vous les expose. Attendez-vous à ce qu’il vous pose des questions complètement inattendues et même farfelues auxquelles vous ne serez pas du tout préparé(e) mais peu importe... vous saurez trouver les bons mots. Le meilleur moment pour lui annoncer c’est quand votre coeur de maman vous dit de le faire.

Quels mots utiliser ?

Il n’y a pas de formule magique pour annoncer la grossesse ! Ce qui importe en revanche, c’est votre état d’esprit. Votre nid (votre foyer) est suffisamment grand pour accueillir ce 2ème bébé. Mais il faut que votre nid psychique le soit également ! Et s’il est assez grand dans votre tête, alors tout le monde trouvera sa place dans la famille.

Il serait peut-être judicieux d’éviter de tourner autours du pot, une entrée en matière simple est plus efficace ! Sa notion de temps étant également obscure dans sa tête, vous pouvez l’aider en lui donnant des repères plus familiers tels que "Le bébé arrivera un peu avant Noël" ou encore "Il naîtra au début des grandes vacances d’été !". Dites-lui les choses simplement, avec votre cœur et avec vos mots. Vous pouvez utiliser l’intonation de la voix pour transmettre à votre 1er enfant tout le bonheur d’avoir un petit frère ou une petite sœur ! Mettez également en avant tous les aspects positifs et la richesse d’une fratrie dans une vie. La naissance d’un bébé est une merveilleuse nouvelle ! Si vous-même vous nourrissez des sentiments d’angoisse, vous risquez de conforter les éventuelles peurs de votre aîné. En aucun cas vous devez vous excuser ou vous justifier d’avoir un autre enfant ! Nos chérubins sont de vraies éponges capables d’absorber même les sentiments que nous n’exprimons pas forcément de façon verbale. Ils ressentent. Alors, soyez heureux(se) et votre premier bout’chou le sera également. Enfin, s’il n’exprime aucune inquiétude à l’écoute de cette nouvelle, il est inutile de le rassurer outre mesure... cela sous-entendrait que l’arrivée d’un bébé représente un danger pour lui/elle.

A la question : comment va réagir mon 1er ? Les réactions divergent d’un enfant à un autre. Vous réussirez à l’aider à passer ce cap familial. Et comment préparer l’aîné à l’arrivée du bébé ? Au fil des semaines, vous pourrez le préparer doucement aux différents changements que cette nouvelle naissance implique. Laissez-le s’exprimer librement, qu’il soit fou de joie, inquiet ou en colère ! Le temps lui permettra de remettre ses idées en place. Durant les mois à venir, n’hésitez pas à lui montrer des photos ou vidéos de vous enceinte lorsque c’est lui qui occupait le logement : votre ventre ! C’est une jolie façon d’associer votre aîné à l’arrivée de son frère ou sa soeur.

L’arrivée du 2ème bébé perturbe l’ordre établi dans une famille pour redistribuer les places de chacun. Cela fera naître chez votre grand des comportements nouveaux qui peuvent d’ailleurs varier d’un enfant à un autre : jalousies, rivalités, régressions, angoisses, colères… mais aussi des sentiments de tendresse et de surprotection envers le bébé. Tous ces mécanismes du comportement sont de bons signes qui révèlent le travail profond de réorganisation effectué par l’aîné pour réaménager SA place dans la famille. Alors soyez rassuré(e) et vivez cette nouvelle grossesse pleinement ! Car le petit dernier qui arrive est un véritable cadeau pour l’aîné, le grand, qui restera à jamais, votre tout petit bébé, le 1er.




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire