2ème consultation prénatale

Vous êtes désormais dans votre 4ème mois de grossesse. Au programme ce mois-ci ? Le rendez-vous pour la 2ème consultation prénatale, évidemment ! Bebetou vous révèle tout sur le déroulement et les objectifs de ce 2ème examen.

La 2ème consultation de grossesse

La grossesse est une période de bonheur inégalable dans la vie d’une femme qui s’apprête à devenir mère. Toutefois, elle n’est pas dépourvue de risques... Afin d’assurer son bon déroulement, un suivi médical spécifique a été mis en place. Il permet de protéger la maman et son bébé d’éventuels risques de complications.

Chaque mois, jusqu’à l’accouchement, la femme enceinte bénéficie donc d’une attention particulière lors des consultations prénatales : des visites qui sont, le plus souvent, rassurantes puisqu’elles permettent de préparer la venue du Bout’Chou dans un climat paisible et dépourvu de stress.

2ème consultation prénatale grossesseLa 2ème consultation prénatale s’effectue au cours du 4ème mois de grossesse. Le déroulement de cet examen ressemble fortement à la 1ère consultation prénatale. La deuxième consultation implique à nouveau un petit entretien dont l’objectif est de détecter d’éventuelles complications qui peuvent survenir durant la grossesse. L’entretien permet également à la future mère d’exprimer ses craintes, ses questionnements ou d’éventuelles difficultés.

Durant l’entretien, certaines questions habituelles permettront à la sage-femme qui vous suit de faire son petit diagnostic sur le bon déroulement de votre grossesse. Les questions habituelles des consultations prénatales ne diffèrent pas vraiment selon les visites :

- Avez-vous des contractions ?
- Avez-vous des pertes ? des saignements ?
- Ressentez-vous des brûlures lorsque vous urinez ? Infections urinaires ?
- Avez-vous de la fièvre ?
- Sentez-vous votre petit Bébé bouger ?

La 2ème consultation de grossesse comporte un examen général et un examen gynécologique et obstétrical qui permettront de vérifier le bon déroulement de la grossesse, l’état de votre santé ainsi que la bonne vitalité du foetus. Chaque visite prénatale se déroulera d’ailleurs de la même façon.

- Un examen général de la future maman :

>>> Prise de poids : un paramètre très surveillé pendant la grossesse. Attention aux grignotages ! La prise de kilos superflus est difficile à perdre après l’accouchement. Sachez également qu’une prise de poids trop importante peut être néfaste à votre bébé et entraîner des complications lors de l’accouchement. Une prise de poids trop rapide et trop importante augmente les risques d’hypertension artérielle et de diabète gestationnel. Prudence !
>>> Prise de la tension artérielle
>>> Auscultation cardiaque et pulmonaire
>>> Examen des vertèbres

- Un examen gynécologique :

>>> Mesure de la hauteur de l’utérus : elle permet de vérifier la croissance normale du bébé.
>>> Un toucher vaginal pour vérifier l’état du col
>>> Une palpation de l’abdomen
>>> Un palpé des seins

- Examen du foetus :

>>> Activité cardiaque de bébé : les heureux futurs parents sont toujours très émus d’entendre les battements de cœur de leur enfant. Moment toujours très émouvant qui consiste à s’assurer de la bonne santé et vitalité du fœtus. A ce stade de la grossesse, les battements de cœur de bébé sont très particuliers et très rapides.
>>> Éventuelle échographie : certaines maternités permettent aux futurs parents de voir leur bébé chaque mois au biais d’une petite échographie.

- Examen des urines :

>>> albuminurie : vérification de l’absence d’albumine
>>> glycosurie : vérification de l’absence de sucre dans les urines. Risque de diabète gestationnel si le taux de sucre est élevé.

- La prise de sang :

Elle doit être faite si la future maman n’est pas immunisée contre la toxoplasmose et la rubéole :

>>> Toxoplasmose
>>> Rubéole

Triple test : évaluer le risque de Trisomie 21

La consultation du 4ème mois de grossesse permet aux mamans qui le souhaitent de faire le Triple test : un dépistage pratiqué entre la 15ème et la 20ème semaine de grossesse. Il s’agit d’une prise de sang dont l’objectif est d’évaluer le risque d’avoir un bébé porteur de la Trisomie 21. Pour cela, on vérifie le dosage sanguin de 3 hormones placentaires. C’est le résultat de ce dosage qui permet l’évaluation du risque de porter un bébé atteint par la Trisomie 21. Cette anomalie chromosomique est très difficilement détectable. Afin de rendre le Triple test fiable, des éléments importants permettront de diagnostiquer de manière sûre le risque de Trisomie 21 :

- Age de la future mère : plus la femme enceinte est âgée, plus le risque augmente.

- 1ère Echographie qui doit être effectuée entre la 9ème et la 13ème semaine de grossesse. Pour détecter le risque de Trisomie 21, on vérifie la clarté nucale : il s’agit de la mesure de la nuque du foetus.

- Les marqueurs sériques

A SAVOIR : Pour savoir de façon formelle si l’enfant est atteint par l’anomalie chromosomique, différentes méthodes de diagnostic peuvent être réalisées : amniocentèse (prélèvement liquide amniotique), biopsie de villosités choriales (prélèvement placentaire) ou encore cordocentèse (sang foetal). Ces prélèvements sont réalisés par des professionnels et sont réservés uniquement aux grossesses à risques : femmes enceintes ayant une probabilité supérieure à 1/250 d’avoir un bébé atteint par la Trisomie 21.

Pour finir, sachez que pendant la grossesse, il est très fréquent que les futures mères soient atteintes par l’anémie (carence en fer). Si c’est également votre cas, votre médecin ou sage-femme vous prescrira un traitement à base de fer. Vous êtes désormais prête pour la deuxième consultation prénatale !




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire