Bébé a 16 mois

Votre bébé a 16 mois. Notre explorateur en herbe part à la conquête du monde qu’il ne connaît pas encore. Il n’a qu’une envie : tout faire, tout voir, tout explorer, tout découvrir ! Ce petit aventurier sais ce qu’il veut et ne va pas se gêner pour vous le faire savoir. Papa, Maman... a vous de poser dès maintenant des limites nécessaires à son bon développement !

Bébé a 16 mois : évolution et développement

Bébé a 16 mois : progrès"Me voici, me voilà, j’ai déjà 16 mois ! Véritable explorateur et fin observateur, je suis désormais assez grand pour tout comprendre, tout faire et tout voir ! Si... c’est vrai... J’aime partir à la conquête du monde et découvrir un tas de nouvelles choses. Je n’aspire qu’à ça : explorer, découvrir et comprendre.

L’adolescence... à 16 mois ?

L’acquisition de la marche m’a donné confiance en moi, j’ai réalisé que je n’avais plus besoin de papa et maman pour me déplacer. Cette étape du développement coïncide étrangement avec quelques changements dans mon comportement : maintenant que je suis un grand, je trouve scandaleux que ma mère et mon père m’interdisent d’en faire à ma guise ! Je n’aime pas beaucoup être contrarié, et voilà que mes parents m’interdisent d’ouvrir les placards, de vider les tiroirs, de monter seul les escaliers... C’est inadmissible ! Je veux faire ce que j’ai envie ! Alors, je commence à me "rebeller" et parfois je pique des colères... Papa... Maman... le moment est venu de poser des limites et des interdits ! Le pédiatre a dit que j’entrais dans "la période d’opposition", phase qui peut durer jusqu’à... au moins 2 ans et demi ! J’ai légère tendance à m’opposer à tout ce que mes parents me proposent... Pour moi, le "non" est une façon saine de m’affirmer en tant qu’individu sur cette terre. Alors, armez-vous de patience car ce n’est que le commencement !

A 16 mois, le mot "non" a pris une réelle signification dans ma petite tête ! Je sais le dire et je n’hésite pas à m’en servir ! Lorsque je ne veux pas faire quelque chose, je le fais savoir à maman et je dis "non" de la tête. Serait-ce ce qu’on appelle l’adolescence ?

Au secours... bébé est en colère !

A 16 mois, il m’arrive de ne pas réussir tout ce que j’entreprends. J’ai beau faire tous les efforts du monde et donner le meilleur de moi-même, parfois, je me rends compte que je n’ai pas les compétences nécessaires pour réussir à maîtriser telle ou telle situation ! C’est très frustrant pour moi.

Submergé par un trop plein d’émotions que je ne peux contenir, il m’arrive de piquer des colères terrifiantes ! Je suis quelqu’un d’entier, moi. Je ne connais pas la demi-mesure et j’éprouve de grandes difficultés maîtriser les sentiments éprouvés tels que la colère ou la frustration... A 16 mois, je ne suis pas encore capable de contenir mes larmes... J’ai besoin de temps pour apprendre. Mon seul moyen d’extérioriser ce trop plein de sentiments et de me défouler c’est de piquer des colères. Dites à mes parents de faire preuve de patience et de compréhension à mon égard... Car je ne suis pas encore capable de me calmer en occupant mon esprit à faire autre chose. J’ai juste besoin d’être rassuré par maman ou papa pour apprendre à gérer les émotions qui me submergent.

Jeux du bébé a 16 mois

Depuis que je marche, mes progrès psychomoteurs impressionnent mes parents qui sont fiers de moi ! A 16 mois, je cours vers l’autonomie qui me tend les bras et je n’arrête pas le progrès !

J’aime les jeux, ils sont très importants pour mon développement, c’est le pédiatre qui me l’a dit ! J’aime jouer au ballon, par exemple. J’affectionne énormément les escaliers de la maison : je peux monter et descendre les marches si papa ou maman me tiennent la main. Je peux rapidement me lasser d’un jeu pour passer à un autre plus rigolo. J’aime les livres et tourner leurs pages, j’observe attentivement les images. J’adore jouer avec les cubes que j’empile... Je raffole des cubes gigognes, ludique et prenant, ce jeu est idéal pour développer mes capacités motrices. J’aime également les formes géométriques encastrables... Je dois avouer que pour le moment, mes capacités sont encore un peu limitées... mais avec du temps, de l’entrainement et le soutien de mes parents, j’y arriverai ! Mon papa et ma maman jouent un rôle essentiel... Ce que j’aime par dessus tout, c’est jouer avec eux... J’aime les jeux mettant en scène des parties du corps humain : "montre-moi le nez" ; "fais bravo" ; "où sont les cheveux ?"... C’est que j’en connais des choses ! Je comprends plus de choses qu’il n’y parait en fait !

Langage et compréhension

A 16 mois, je discute beaucoup ! Maman dit que je suis une vraie pipelette ! Bizarrement, le langage que j’utilise n’est pas compréhensible de tous... Pourtant, mon vocabulaire est très clair ! Je possède une palette de mots impressionnante (une bonne dizaine de mots) que j’utilise dans le contexte approprié. Pour le moment, certains de ces mots ressemblent encore à des babillages que seuls mes parents sont en mesure de décrypter ! Chaque terme de mon jargon possède une signification très précise, je comprends davantage de choses que je ne sais en exprimer.

A 16 mois, je commence à saisir l’importance du langage, son utilité pour se faire comprendre ! A une question posée, je réponds en pointant du doigt ou en parlant si je connais le mot ! J’utilise les mots pour parler de ce que je ressens, de ce que je vis, de ce que je fais, de ce que je veux... Maman m’a expliqué que dans très peu de temps, quand je serai grand et que j’aurai 17-18 mois, je serai en mesure d’associer deux mots afin de faire des mini-phrases : papa-pati ; zouet-cassé...

J’adore les histoires... Elles favorisent ma compréhension des choses et développent mon apprentissage du langage. Maman prend du temps pour me lire chaque jour un petit conte. Avec elle, j’apprends des tas de choses : ensemble, on montre du doigt et on nomme les animaux, les objets, les couleurs et les formes. J’aime passer du temps avec mes parents. Leur aide m’est très précieuse sur le chemin de l’acquisition du langage.

Alimentation du bébé a 16 mois

Fini la dictature des repas imposés ! Désormais, si je n’ai pas envie de manger, je sais l’exprimer ! A table, je ne mange pas toujours et j’en fais parfois à ma tête ! Tout dépend de mon humeur, de ma faim et du repas proposé... Dites à ma maman de respecter mes goûts et de ne pas me forcer à finir mon assiette si je n’en ai pas envie. Je sais si j’ai faim ou non, alors respectez- moi et ne perturbez pas mes capacités à réguler mon appétit !"

Papa et Maman, cet article a été rédigé afin de servir de base approximative quant à l’évolution des bébés de 16 mois. En matière de développement physique et intellectuel, il n’y a pas vraiment de règle... Ne soyez donc pas inquiets si bébé n’est pas encore capable de dire 10 mots ! Chaque bébé avance à son rythme... Pas d’inquiétude !

- Avant : >>> Bébé a 15 mois <<<
- Après : >>> Bébé a 17 mois <<<




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

10 commentaires

  • Flosyl 4 juin 2013

    Bonjour,

    merci pour votre article rigolo, instructif et très agréable à lire. Mon fils a 16 mois, il commence à manger tout seul, imite tout ce qu’on fait et est très bavard... Il commence même à associer des mots entre eux... Il a fait ses premiers pas à 12 mois, il marche bien mais je crains de le laisser marcher seul dans la maison car il fait encore pas mal de chutes... J’aimerais pouvoir souffler et le laisser marcher seul sans aide, mais j’ai peur qu’il tombe et se fasse vraiment très mal. Dois-je prendre le risque pour qu’il réalise qu’il doit se montrer plus prudent ? Dois-je rester encore derrière ? D’autres mamans sont-elles dans le même cas que moi ?

    Merci

  • Sergio 22 octobre 2013

    Bonjour Flosyl, j’ai un enfant de 16 mois aussi et il marche depuis environ le même âge que le vôtre, sans aide.
    Vous pouvez certe le laissez marcher seul et il ne se blessera pas à 16 mois. Ses petites chutes ne seront pas graves et il a probablement déjà appris comment tomber sans se faire de mal. Par contre pour les escaliers c’est une autre histoire et il faut faire très attention à ne pas le laisser seul dans les escalier poue l’instant.

  • Flora Bebetou 24 octobre 2013

    Bonjour Flosyl :)

    Effectivement, Sergio a raison !

    A cet âge, les petites chutes ne sont pas graves... elles sont même "essentielles" car elles permettent à l’enfant d’acquérir ses premiers réflexes de protection ! Ces chutes permettent aussi au bébé de devenir plus prudent et de faire plus attention lorsqu’il marche. Ne vous inquiétez pas, beaucoup de mamans réagissent de cette manière et c’est parfaitement compréhensible.

    Je comprends vos craintes (qui sont légitimes !), mais il faut les surpasser afin de ne pas freiner l’apprentissage de la marche de votre petit bonhomme... Faites lui confiance il va vous surprendre !

    Mon conseil est le suivant : Communiquez avec votre bout’chou de 16 mois et laissez-le marcher tout seul, mais commencez par sa chambre ! Expliquez-lui que vous aviez peur qu’il tombe et se fasse mal mais que vous avez pris une décision : aujourd’hui, vous lui faites confiance et vous allez donc le laisser marcher seul dans sa chambre comme un grand.

    Surtout, soyez détendue car à cet âge, les bébés sont capables de ressentir beaucoup de choses, notamment vos craintes qui peuvent influer et le stresser.

    Si ça peut apaiser vos craintes, achetez-lui un casque de protection anti-choc (ou mettez-lui un gros bonnet sur la tête). Cela vous permettra d’être rassurée à son sujet. Bébé le ressentira et sera également plus zen :)

    Vous allez voir, il va vous épater :) Au fil des jours, il marchera comme un vrai pro... Au bout d’une semaine, vous le laisserez galoper dans la maison comme un grand !

    Courage, faites l’expérience, votre bébé va vous impressionner ! Et si vous avez des escaliers, il faut effectivement acheter une barrière de sécurité pour le protéger...

    A bientôt !

  • Boutaina 27 novembre 2013

    Bonjour
    j’ai egalement un bébé de 16 mois il a commencé a marcher à l’age de 11 mois ,je le laisse se balader tout seul dans la maison sans probleme ,mais dehors hors de question ,mais le probleme que j’ai rellement ce qu’il ne fait pas ces nuits entieres il se reveille min 3 fois par nuit pour son biberon ,je me sens incapable d’arreter cette mauvaise habitude je ne sais pas quoi faire . :(
    a bientot !

  • Nous 3 28 novembre 2013

    Bonjour,

    merci Flora (et merci également à Sergio !!) pour vos réponses !

    J’avais exactement le même problème avec mon bébé... moi aussi c’est mon 1er bout’chou. Il a commencé à marcher à 12 mois mais vers 15-16 mois, j’étais encore derrière lui à le suivre partout dans la maison de peur qu’il ne tombe sur les dents !

    J’ai donc suivi à la lettre vos conseils qui m’ont paru très judicieux. Vous aviez raison :) Il n’est pas tombé et ne s’est cassé aucune dent... Je peux enfin souffler et ça change la vie. J’ai pris le temps de lui parler pour lui expliquer mes craintes et ma décision de lui faire confiance... Je lui ai tout de même mis un bonnet car j’avais peur et je ressentais le besoin de me rassurer... (en étant rassurée, je pense que mon bébé l’a ressenti et qu’il était lui aussi plus zen !)

    Je l’ai laissé marcher seul dans sa chambre (je restais à proximité pour l’observer). Au bout de 2 ou 3 jours, j’ai réalisé qu’il n’avait pas besoin de mon aide et qu’il n’allait pas tomber alors je lui ai enlevé le bonnet et je l’ai laissé faire sa petite vie partout dans la maison (qui est sécurisée). Résultat : 7 jours plus tard, mon bonhomme marchait comme un grand sans aide et sans chute.

    J’ai compris que je l’avais surprotégé... C’est mon 1er enfant. J’ai aussi réalisé que mon comportement l’avait en quelque sorte freiné dans son apprentissage... Si je lui avais fait confiance plus tôt, il aurait également marché seul plut tôt ! (j’ai quand même dû lui éviter quelques bobos !).

    Enfin, je suis très heureuse et très fière de lui et mon bébé est ravi ! J’espère que mon expérience servira à d’autres mamans dans le même cas. De temps en temps, bébé tombe encore, mais effectivement, il a acquis un réflexe de protection qui l’empêche de se cogner la tête contre le sol !

    Merci beaucoup pour tous vos conseils :)

  • Anja 13 décembre 2013

    Bonjour !!! Mon bébé vient juste d’avoir 16 mois et lire vos expriences m’aide beaucoup etme fait rire puique je vis la même chose. Mais mon problème c’est à propos de son repas, il n’aime que le poulet, il n’aime rien d’autre. Je ne sais plus quoi faire !! Aidez moi svp

  • desenlis 17 janvier 2014

    bonjour j’ai une petite fille de 16 mois et mon souci est de manger ;car elle mange tres peu ,elle fait que 8kg100 pour 77.8cm .je sais plus quoi, faire pour qu’elle mange , merci

  • Flora 22 janvier 2014

    Bonjour,

    je comprends très bien votre soucis qui est parfaitement légitime... pas facile d’être maman parfois...

    Vous savez, les refus de manger sont assez fréquents (voire systématiques) chez les bébés de cet âge. Chaque enfant traverse une période pendant laquelle il chipote avec la nourriture et les repas. Tous les parents passent par là... ou presque.

    Beaucoup de mamans me rapportent des situations quasiment similaires. Il y a des phases plus difficiles que d’autres à gérer : celle-ci en est une. Quasiment tous les bébés passent par cette phase ! Vers l’âge de 16 mois, beaucoup de bout’choux deviennent difficiles à table et refusent de manger. Les raisons peuvent être diverses :

    - le caractère de bébé s’affirme : il découvre le pouvoir du "non" et a décidé d’en abuser un peu... C’est ce qu’on appelle la "phase du non" (généralement entre 18 et 24 mois) : c’est une étape normale dans le développement de l’enfant, et pour les parents ce n’est pas tous les jours facile.

    - bébé préfère de loin jouer que manger : à cet âge, explorer la maison, faire des découvertes, jouer... est beaucoup plus intéressant que perdre son temps à table pour manger ! Les repas deviennent alors difficiles et bébé compliqué refusant de manger.

    - Refus de manger par peur de l’inconnu : bébé peut refuser de manger par méfiance et peur de goûter certains nouveaux aliments.

    - Maladie ou poussée dentaire : un petit virus ou une dent qui perce peut avoir un impact sur l’appétit de l’enfant...

    - Il est également possible que votre fille n’aime absolument pas un aliment que vous utilisez pour concocter chacun de ses repas. Si c’est le cas, mieux vaut alors retirer l’aliment.

    La question qu’on se pose tous : Faut-il forcer bébé à manger ? Les avis divergent sur la question... la plupart des spécialistes pensent qu’il ne faut pas forcer un enfant : s’il refuse de manger c’est qu’il a une bonne raison (pas forcément perceptible par les parents). Le danger principal c’est d’entrer dans un véritable cercle vicieux : les parents veulent à tous prix que bébé mange mais l’enfant le ressent. Résultat ? Il s’inquiète de l’anxiété (légitime) de ses parents et finit par se sentir "déstabilisé" : il est comme tiraillé entre le désir d’écouter ses sensations et ce que lui dit son propre corps (ne pas manger) et de l’autre côté, il a confiance en ses parents qui veulent pourtant le faire manger. Difficile pour lui de trancher et de prendre la bonne décision : il entre alors dans un cercle vicieux et refuse obstinément de manger.

    Tant que le poids et la croissance de votre fille progressent normalement et régulièrement, qu’il n’y a aucune carence et que ça ne met pas en danger son développement, il n’y a aucune raison de s’inquiéter ! Dans le cas contraire, je vous invite à consulter votre pédiatre rapidement. Je ne connais pas votre petit bout’chou et la situation, néanmoins, je peux essayer de vous donner quelques conseils.

    - Avant de mettre en place les gros moyens, optez pour des petites ruses pour essayer de la faire manger :
    >>> achetez une cuillère rigolote qui suscitera son amusement et sa curiosité (genre une cuillère en forme d’avion...)
    >>> faites le jeu du "une cuillère pour maman", "une cuillère pour Winnie L’ourson"...

    - Lorsqu’elle mange (même une tout petite cuillère), félicitez-la, montrez-lui que c’est la fête à la maison ! Applaudissez-la et montrez-lui combien vous êtes heureuse et fière d’elle.

    - Pour éviter qu’un bébé refuse de manger, il y a certaines petites règles à respecter :
    >>> éteindre la télé pendant les repas
    >>> retirer tous les jouets à portée de main (son attention doit se porter sur son assiette et pas sur les jouets !)
    >>> lui concocter des menus qui donnent envie de manger : faites des assiettes colorées et rigolotes qui rendront les repas joyeux !
    >>> essayez de susciter sa curiosité en lui demandant de se concentrer sur les couleurs des aliments, les formes et les différentes textures...
    >>> évitez de trop remplir et trop charger son assiette ! Ça pourrait la décourager !

    - Passez le relais à papa : si c’est maman qui s’occupe habituellement de donner à manger à bébé, essayez de passer le relais à une autre personne... Parfois, ça fonctionne !

    - Demandez-lui de goûter avant de refuser de manger. Ensuite, si elle n’a pas envie après avoir goûté, ne la forcez pas.

    - si après tout cela, elle refuse encore de manger, il va falloir suivre ce conseil : ne la forcez pas. Il est important de parler avec votre fille : à cet âge, les enfants comprennent beaucoup plus de choses qu’il n’y parait. Dites lui : "Si tu refuses de manger, je ne te forcerai pas, je ne te donnerai pas à manger. Mais si tu as faim entre les repas, je ne céderai pas." Attention ! Il est important de ne pas céder au marchandage et au chantage dans la journée ! Vous devez restez ferme et cohérente concernant ce point : ne lui donnez rien à manger entre les repas... Bébé doit apprendre que manger est une nécessité vitale. Dans la plupart des cas, ce petit cercle vicieux se brise très rapidement car l’enfant ne tient pas plus d’une journée et va vite réclamer à manger... Un bébé qui est en bonne santé ne se laissera jamais mourir de faim ! Au début c’est dur... mais céder ne lui rendra pas service.

    Je sais que c’est difficile en tant que parent surtout que vous êtes inquiète concernant son poids... Je vous comprends très bien.

    A 16 mois, le poids "normal" c’est environ 10 kilos... mais c’est une fille (donc généralement plus fine que les petits gars) et peut-être que c’est un petit gabarit ! Sa taille est toutefois dans les normes... Si son développement vous semble anormal, je vous invite à consulter le pédiatre.

    Tenez-moi au courant ! J’attends avec impatience la suite des événements :)

    A bientôt
    Flora

  • desenlis 10 février 2014

    merci de m’avoir répondu. Je suis allée chez mon médecin pour ses vaccins et elle a pris environ 130g en 1 semaine. Elle mange un peu plus. Je pense que c’était à cause d’une poussée dentaire puisqu’elle me fait ses 4 grosses dents d’un coup ! Pour mon médecin elle est en bonne santé et son état n’a rien d’alarmant.

  • Flora 10 février 2014

    Bonjour

    Merci de m’avoir tenu au courant.
    Je suis contente que vous soyez rassurée et je suis également contente pour votre petite puce... Eh oui, les dents... c’est perturbant aussi bien pour bébé que pour les parents !

    Bonne journée et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

    A bientôt