Accueil > Eveil de bébé > L’angoisse de séparation > Angoisse de séparation



Angoisse de séparation

Aie aie aie, vous ne comprenez pas ce qui se passe... Bébé ne veut plus quitter sa maman... Vous ne pouvez plus "l’abandonner" une minute sans que le Bout’Chou hurle et ne vous réclame ! Bébé était si sociable... mais voilà, depuis plusieurs jours, la vue d’un visage inconnu le terrorise et le fait pleurer... Mais que se passe-t-il ? Pas de panique, bébé passe sans aucun doute par une phase normale du développement appelée "Angoisse du 8ème mois" ou "Angoisse de séparation". Elle est caractérisée chez le tout-petit par une peur des visages inconnus et un désir incommensurable d’être toujours dans les bras de maman ! Bebetou vous dit tout !

Maman ne me quitte pas !

JPEG - 11.6 ko
Angoisses du bébé à 8 mois

Le phénomène de l’angoisse de séparation est un processus normal de "l’élaboration du soi" chez le nourrisson qui apparaît généralement vers le 8ème mois, juste avant l’acquisition du "non". Cette étape cruciale du développement mise en évidence par le psychanalyste René Spitz est tout à fait transitoire et ne va pas durer ! L’angoisse de séparation est une période clé du processus de maturation qui témoigne du bon développement neurologique et affectif de bébé ! Pas de quoi s’inquiéter...

Elle peut durer quelques jours comme quelques semaines... Cette période transitoire peut être éprouvante pour les parents mais elle l’est également pour l’enfant qui prend conscience d’un grand nombre de choses qui ne sont pas faciles à accepter et à assimiler. Le tout-petit connait ses premières vraies angoisses et peine à se rassurer face à ce qu’il ressent.

Les signes de cette angoisse du 8ème mois sont divers. Au cours des premiers mois de vie, le nourrisson est en parfaite symbiose avec sa maman... en fait, il l’a toujours été, et ce, dès le moment de sa conception. Entre 8 et 10 mois, les capacités de compréhension du bébé s’étendent et se développent considérablement. L’enfant comprend alors que sa maman est une personne bien distincte de lui. En réalité, le Bout’Chou a longtemps pensé que sa mère et lui étaient indissociables, qu’elle était une partie de lui-même. Puis il a réalisé que sa maman était un être indépendant qui pouvait vivre sa vie sans lui ! De là, naît une angoisse de séparation très forte, il a peur et se sent exclu, comme abandonné dès que sa mère le quitte. Il éprouve alors des sentiments jusqu’ici inconnus : sa maman lui manque.

Comprenez qu’un bébé de 8 mois ne connaît pas la notion de temps. Dans son développement psychique, une chose cesse d’exister lorsqu’elle sort de son champs de vision. Mais bébé évolue et sa compréhension des choses également. Ainsi, dès que sa mère sort de son champs de vision, elle cesse d’exister dans son esprit, une crainte germe alors dans sa pensée : il a peur de ne plus jamais la revoir ! Cette étape de l’évolution est importante, bébé a pris conscience qu’il peut être séparé de vous et pour lui, c’est inconcevable, vous êtes tout son univers ! Cette angoisse de séparation est saine et participe à l’élaboration du soi de l’enfant, processus qui le mènera à l’individualisation et donc à l’autonomie.

N’oubliez pas que bébé a besoin d’être rassuré de votre attachement maternel à son égard. Mais alors, comment aider bébé durant cette période ? A cet âge, la mère est la référence absolue. Il est possible qu’il refuse même les bras de son papa qu’il adore pourtant... L’important c’est de le rassurer, ne le laissez pas avec ses peurs et ne pensez pas qu’il s’agit de caprices pour être dans vos bras. Le Bout’Chou vit une situation terrible, il peut être séparé de vous, il vient de le réaliser. Ses craintes prennent le dessus sur lui et pour le moment, il est incapable de gérer ses sentiments. Difficile de s’auto-rassurer quand on est bébé !

Doudou : Un substitut maternel ?

C’est généralement durant cette période transitoire que l’enfant éprouve le besoin de trouver un substitut affectif qui comblera les moments où maman n’est pas avec lui. Durant ce processus d’individualisation qui est une période déstabilisante pour le jeune enfant, bébé va trouver un moyen de se rassurer en se créant un vrai ami : Doudou. Cet objet transitionnel qui joue le rôle du substitut maternel va être d’un grand réconfort pour le Bout’Chou car son doudou deviendra en quelque sorte le lien entre le cocon familial et le monde extérieur qu’il appréhende. Le doudou est une charge affective pour le tout-petit qui aide à surmonter peurs et frustrations... mais c’est à lui de le choisir, pas besoin de lui imposer quoi que soit !

Le choix du doudou constitue l’expression du premier souhait d’autonomisation de l’enfant. Il jouera un rôle capital dans la construction de la personnalité de bébé. Et ça commence dès la période de l’angoisse du 8ème mois qui marque une période clé du développement neurologique, psychique et affectif de l’enfant.

Bébé a peur des inconnus

Bébé était auparavant un petit être souriant, jovial et passant de bras en bras sans problème... Mais depuis quelques temps, il est craintif et peureux. Dès qu’il rencontre un visage inconnu, il exprime une crainte inexplicable, se cache dans vos bras, ferme les yeux pour ne pas voir la personne ou hurle de peur ! Cette période transitoire de l’angoisse de séparation est souvent incompréhensible et éprouvante pour les parents qui ne reconnaissent plus leur Bout’Chou ! Pas de stress.

Ce comportement traduit simplement la capacité du nourrisson qui sait désormais faire la différence entre sa maman, les personnes familières et des inconnus ! Le Trésor est maintenant capable de distinguer les personnes importantes qui constituent sa petite vie bien tranquille. L’angoisse de séparation liée à la peur d’être séparé de sa maman va être projetée sur les visages inconnus qu’il va rencontrer et qui vont obligatoirement lui faire peur.

L’angoisse de séparation : pas pour tous !

Si cette étape clé témoigne du bon développement psychique d’un bébé, sachez que tous ne sont pas concernés par l’angoisse du 8ème mois ! Ne soyez pas inquiète si votre Tout-Petit n’a montré aucun des signes révélateurs de cette période transitoire du processus de l’élaboration du soi.

D’abord, comprenez que cette peur de l’inconnu ne peut apparaître au même moment chez tous les bébés. Les spécialistes ont observé que cette angoisse de séparation apparaissait généralement vers le 8ème mois. Toutefois, pas de quoi s’inquiéter si votre bambin a exprimé ses premières angoisses de séparation à 6 mois ou à 10 mois ! Chaque enfant est différent, chaque enfant évolue et avance à son propre rythme !

Tous les bébés ne sont pas concernés par l’angoisse de séparation... Rien d’inquiétant ni d’alarmant si votre Bambin continue de sourire à n’importe qui ! Les enfants habitués à voir beaucoup de gens manifesteront leurs angoisses avec beaucoup moins d’intensité, elles peuvent même passer inaperçues ! Tout dépend également du caractère de l’enfant, certains sont plus hardis et d’autres plus craintifs.




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire