Accueil > Accouchement > Positions accouchement > Accoucher dans l’eau



Accoucher dans l’eau

L’accouchement aquatique connait un regain fulgurant de popularité chez la plupart des femmes enceintes en France. La pratique consiste à immerger la future maman qui est en travail dans un bassin ou une baignoire d’eau chaude afin de mettre au monde son enfant. Mais alors, comment se déroule l’accouchement dans l’eau ?

La controverse : pour ou contre ?

JPEG - 16.9 ko
Accoucher dans l’eau : pour ou contre ?

Certaines maternités pratiquent ce type d’accouchement mais il faut avouer que cette méthode est encore peu répandue. Les médecins restent très réservés sur le thème controversé de l’accouchement aquatique bien que les avantages soient également reconnus...

Deux camps s’opposent sur ce terrain, les défenseurs et les critiques.. Difficile alors pour les futures mamans que vous êtes de faire un choix concernant la manière dont vous désirez donner la vie à votre petit bébé. Laissez votre coeur de mère choisir pour vous n’est pas la solution la plus censée mais elle demeure certainement la plus fiable.

- Du côté des défenseurs de la méthode : ils sont absolument convaincus qu’accoucher dans l’eau est totalement sécuritaire. Les défenseurs mettent en avant les nombreux avantages que confèrent la pratique aussi bien pour la mère que pour le nourrisson. Selon eux, la liste des bienfaits est longue, elle inclue la diminution du traumatisme que subit un enfant en passant de l’utérus au monde extérieur.

- Du côté des critiques : ils sont opposés à ce type d’accouchement en raison des risques inutiles que le bébé peut subir en naissant dans l’eau. Pour plaider leur cause, ils avancent notamment le risque d’ingestion d’eau ainsi que des infections possibles.

Comment se déroule l’accouchement aquatique ?

Selon les maternités, les règles imposées et les pratiques diffèrent. En France, on peut classer les maternités en deux groupes :

- La majorité d’entre elles excluent la phase d’expulsion dans l’eau. La future maman est installée dans une baignoire ou dans un bassin où l’eau est à 37°. Durant ses contractions, Madame reste dans la baignoire afin de se détendre et d’atténuer les douleurs qu’impliquent les contractions. Une fois le moment de l’expulsion arrivé, la future mère est invitée à sortir de l’eau pour mettre au monde l’enfant à l’extérieur. Cette méthode est un bon compromis qui permet de trouver une solution juste et efficace face à la polémique qui fait rage entre les critiques et les défenseurs.

- Néanmoins, sachez que certaines maternités pratiquent l’accouchement dans l’eau de A à Z ! Au moment de l’expulsion, bébé sort tout naturellement pour "amerrir" dans un univers qui ressemble à celui qu’il a toujours connu. Puis il est remonté doucement jusqu’à la surface et peut se nicher dans le cou de sa maman avec qui, il va pouvoir enfin faire connaissance...

Bébé peut-il se noyer ?

La question est tout à fait légitime et normale... surtout pour les parents que vous êtes ! Tant que bébé est immergé dans l’eau, il ne risque aucunement de se noyer. Le réflexe respiratoire s’enclenche seulement lorsque le nouveau-né est en contact avec l’air. Rappelons que tout au long de votre grossesse, bébé "nage en milieu aquatique" et respire grâce à l’oxygène véhiculé par le cordon ombilical qui vous relie l’un à l’autre. Au moment de la naissance dans l’eau, le Bout’Chou est toujours relié à sa maman par le cordon, il est donc toujours approvisionné en oxygène ! Ce n’est qu’une fois le bébé en contact avec l’air que ses poumons entrent en fonctionnement. C’est à ce moment là qu’il prendra sa première bouffée d’oxygène.




Un commentaire, une réaction, une question ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

0 commentaire